Régionales 2015 - Bretagne : le candidat LR Le Fur lâché par l'UDI

le , mis à jour le
2
Marc Le Fur devra composer avec un centre divisé dans une région où le MoDem récolte à chaque élection plus de 10 % des votes.
Marc Le Fur devra composer avec un centre divisé dans une région où le MoDem récolte à chaque élection plus de 10 % des votes.

Un coup de poignard dans le dos à moins d'un mois du premier tour de l'élection régionale en Bretagne. Le patron de l'UDI (Union des démocrates indépendants), Jean-Christophe Lagarde, a retiré l'investiture de son parti à la liste Les Républicains de Marc Le Fur. Depuis quelques semaines, Jean-Christophe Lagarde estimait que le député LR n'était pas « le bon choix en termes de candidat ». La composition des listes ne satisfaisait pas l'UDI. Fin septembre, le délégué UDI des Côtes-d'Armor, Jean-Yves de Chaisemartin, avait même appelé - contre toute attente - à ce que le socialiste Jean-Yves Le Drian se porte candidat face à Marc Le Fur, pour « élever le débat ». Ambiance.

Retrouvez toutes les actualités des régionales 2015 en Bretagne.

En octobre, le MoDem et l'UDI bretons déclaraient que les listes avaient été élaborées dans un coin et que les centristes n'avaient « à aucun moment été réellement associés à leur élaboration ». Dernier coup de théâtre début novembre quand le responsable UDI du Morbihan a été mis à la porte du parti pour ne pas avoir respecté les décisions de la commission d'investiture dans la formation des listes.

« Marc Le Fur n'a pas cherché de véritable accord avec nous. Il a décidé de passer en force », a jugé mardi Lagarde. Dans les couloirs, certains centristes de la région n'hésitent d'ailleurs pas à tacler Marc Le Fur. « Trop...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le jeudi 12 nov 2015 à 11:00

    Par les Parisiens de l'udi, les UDI locaux sont avec lui et pour lui LE JACOBINISME SE NICHE MÊME DANS LES PARTIS CENTRISTES: tristesse!!!!!

  • am013 le mercredi 11 nov 2015 à 15:54

    Les coups fourrés de la droite vont commencer...