Régionales 2015 - Bourgogne-Franche-Comté : le PS sauve la mise

le , mis à jour le
0
Marie-Guite Dufay remporte le scrutin.
Marie-Guite Dufay remporte le scrutin.

On s'attendait à un score serré et il le fut, indiscutablement. Troisième au premier tour, la liste de Marie-Guite Dufay l'emporte finalement avec 34,68 % des voix, quelque 20 000 voix devant celle de François Sauvadet, le candidat UDI-LR, qui réunit 32,89 % des votes et surtout devant Sophie Montel, candidate FN arrivée largement en tête au premier tour, avec cette fois 32,44 %.

« C'est une victoire de la démocratie », a réagi François Rebsamen, le maire socialiste de Dijon, qui a soutenu la candidature de Marie-Guite Dufay pendant la campagne. « Mais si ç'avait été François Sauvadet, cela ne m'aurait pas choqué », ajoute-t-il pour signifier son rejet du parti d'extrême droite. « Tout s'est joué dans un mouchoir de poche », convient le candidat UDI-LR qui accuse le maire de Dijon et ses amis du PS d'avoir « joué à la roulette russe ». « J'assume, nous avons perdu de peu mais nous avons perdu, et nous continuerons à nous battre pendant ces six années. Nous avons à répondre aux préoccupations des Français. »

La frontiste Sophie Montel a pris acte, elle aussi, de sa défaite dans cette élection, et dénonce « la campagne de haine menée contre son parti dans l'entre-deux-tours ». Elle se félicitait néanmoins de sa « bonne résistance dans les zones rurales, qui me sont restées très fidèles », et dénonçait « un Premier ministre qui préfère combattre le FN plutôt que de combattre le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant