Réfugiés : un miracle économique pour l'Allemagne ?

le
6
Beaucoup de jeunes migrants n'ont ni le niveau ni la maîtrise de la langue. Il va donc falloir du temps et beaucoup d?argent et de patience pour les intégrer sur le marché du travail allemand.
Beaucoup de jeunes migrants n'ont ni le niveau ni la maîtrise de la langue. Il va donc falloir du temps et beaucoup d?argent et de patience pour les intégrer sur le marché du travail allemand.

« C'est exactement de gens comme cela dont nous avons besoin chez Mercedes ! » s'enthousiasmait Dieter Zetsche en voyant arriver en Allemagne des dizaines de milliers de réfugiés à l'automne dernier. Des hommes jeunes, vigoureux et munis d'une formation solide. Le chef de Daimler-Benz faisait même miroiter un « second miracle économique allemand », pareil à celui que connut l'Allemagne avec l'arrivée des immigrés italiens, puis turcs dans les années 50 et 60. Pour l'Allemagne qui souffre d'un manque chronique de main-d'?uvre qualifiée, ces réfugiés sont une aubaine. Les jeunes gens, disait Dieter Zetsche, qui ont entrepris un voyage aussi dangereux vers l'Europe et qui ont coupé les ponts avec leur pays ne viennent pas pour profiter de l'État providence, mais pour y refaire leur vie. Plusieurs PDG de grands groupes allemands faisaient les mêmes plans sur la comète et jubilaient : cet afflux massif de réfugiés était un investissement dans l'avenir et permettrait de régler une fois pour toutes les conséquences de la crise démographique qui risque de plomber le marché du travail et le système social.

Cinq mois plus tard, tout le monde met un bémol à ce grand élan d'enthousiasme. Les entreprises mais aussi les instituts d'analyse économique le reconnaissent: la majorité des jeunes hommes qui débarquent en Allemagne n'arrivera pas à s'intégrer sur le marché du travail sur-le-champ. 80 % d'entre eux n'ont ni le niveau ni...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1765517 il y a 10 mois

    c'est surtout la création de mini jobs déloyaux vis à vis des partenaires européens. Tout comme les agriculteurs, il faut une europe sociale ou sa dislocation ! Attention le couperet est pour 2017 ! Les politiques pourront toujours se reconvertir dans les confs et les éditions de bouquins !

  • frk987 il y a 10 mois

    Pour M8252219 :certainement mais vous me direz pour faire QUOI ?????? On est plus au moyen âge.....un électeur socialo que vous devez être, vous avez tout compris dans l'économie moderne !!!!!!

  • M8252219 il y a 10 mois

    Ce pourrait être de la main-d’œuvre à pas cher !!!

  • M8252219 il y a 10 mois

    Miracle ou mirage pour les 20 prochaine année ?

  • frk987 il y a 10 mois

    Et même qu'ils ont un handicap supplémentaire, la langue, la malheureuse présence française a fait que peu ou prou pas mal d'immigrés avaient quelques notions de français...pour ce qui est de l'Allemand....il sont au niveau zéro. Et apprendre l'Allemand à l'âge adulte...bien du plaisir.

  • frk987 il y a 10 mois

    Si effectivement l'Allemagne a vraiment besoin de personnel non qualifié, alors une vraie chance...mais je doute que pour produire du super high Tech ces gens là servent à quoique ce soit. Ils vont le découvrir, c'est que nous franchouillards, on a pour une fois 50 ans d'avance sur l'Allemagne dans ce domaine !!!!