Réforme du collège : voyage en absurdie

le
3
«?Et si #college2016 était un vaste complot???» signe LeChat, le pseudo d?un professeur sur Twitter.
«?Et si #college2016 était un vaste complot???» signe LeChat, le pseudo d?un professeur sur Twitter.

C'était il y a quelques mois. Comme dans les 7 100 collèges de toute la France, Marie Lamfroy a suivi une des journées de formation destinées à expliquer aux professeurs la réforme du collège?: chaque prof doit obligatoirement suivre huit journées de formation, dont trois réservées au numérique. Cette jeune mère d'un petit garçon de 2 ans, qui a toujours voulu enseigner, n'est pas une novice. Professeure de lettres modernes dans la banlieue de Lyon, à Feyzin, cela fait sept ans qu'elle applique les directives du ministère. Elle a toujours fait avec. La réforme du collège, elle n'y était pas opposée par principe. Mais après ces journées de formation, elle a compris que son métier ne serait plus comme avant? et qu'elle allait s'arracher les cheveux. Elle ne s'en est toujours pas remise.

Ce jour-là, pour présenter la réforme, trois inspecteurs, une chef d'établissement et un envoyé du rectorat étaient sur l'estrade. C'est ce dernier qui a pris la parole. Et a commencé par flatter l'auditoire avec cette phrase?: «?Vous êtes des ingénieurs, des bac + 5.?» «?Il a ensuite tenté de démontrer que cette réforme n'avait absolument pas pour but de faire des économies. Tout en nous expliquant que les mesures idéales ne pouvaient être prises, faute d'argent?», se souvient Marie. Une des inspectrices a pris le relais?: «?Elle était extrêmement agressive, elle nous réprimandait dès qu'on posait des questions,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 3 mois

    Des nuisibles, des malfaisants. Un bon coup de balai!

  • M415325 il y a 3 mois

    Comme une femme issue de la génération discrimination positive et non de la sélection par le mérite, tue l'éducation nationale Française avec l aide de ses sponsors..... La cinquième colonne est en marche .....

  • janaliz il y a 3 mois

    Nous allons devoir demander des comptes au corps enseignant, lequel a voté en masse pour ces cin.glés. Ils seront comptables de la non éducation de nos enfants...