Réforme des collèges : les profs déçus par la gauche

le
0
Manifestation contre la réforme des collèges à Paris.
Manifestation contre la réforme des collèges à Paris.

 

Il y a eu 10 000 personnes, selon les organisations intersyndicales, et entre 3 400 et 3 600, selon la préfecture de police, qui ont défilé entre le jardin du Luxembourg et la rue de Grenelle ce mardi. Les professeurs et parents d'élèves entendaient dénoncer la réforme des collèges proposée par la ministre de l'Éducation nationale. Najat Vallaud-Belkacem indiquait à la mi-journée que 23,44 % des enseignants de collège étaient en grève dans une cinquantaine de villes en France.

Parmi eux, bon nombre ont voté François Hollande en 2012, mais ne se reconnaissent plus aujourd'hui dans le Parti socialiste. C'est cette réforme qui les a fait basculer, comme pour Sonia Elkafi, professeur d'anglais à Montreuil, pour qui cette réforme est "une supercherie". Les manifestants demandent le retrait du projet et appellent à une reprise des discussions sur de nouvelles bases. Ils dénoncent notamment le creusement des inégalités entre les élèves et annoncent une aggravation des conditions de travail des professeurs avec l'application de la nouvelle réforme. Fondée sur l'autonomie des établissements et sur la multiplication des hiérarchies intermédiaires, elle conduit, selon eux, inéluctablement à une mise en concurrence du personnel, des disciplines et des établissements. Adoptée depuis le 10 avril, cette réforme des collèges doit être mise en ?uvre dès la rentrée 2016.

Les points qui font débat

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant