Raúl Castro à Paris: la colère des exilés

le
0

L'inquiétude grandit face au virus Zika. Au Brésil, on parle d'une "guerre" à mener contre l'épidémie, alors que le virus est soupçonné d'être à l'origine de nombreux cas de microcéphalie chez des nourrissons. La visite de Raúl Castro est historique, c'est la première d'un président cubain depuis 1959. Mais certains exilés cubains considèrent que Raúl Castro ne mérite pas un tel accueil, le régime n'a pas changé. Enfin, malgré elle, une marque d'appareils photo fait bien rire les internautes...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant