Ralentissement de la croissance des ventes au détail britanniques

le
0
LES VENTES DE DÉTAIL EN GRANDE-BRETAGNE
LES VENTES DE DÉTAIL EN GRANDE-BRETAGNE

LONDRES (Reuters) - Les ventes au détail ont progressé en juillet à un rythme moins élevé que prévu en Grande-Bretagne, montrent les chiffres officiels publiés jeudi.

Une autre statistique retraçant l'évolution des finances publiques a de son côté fait ressortir un déficit inattendu en juillet qui témoigne des difficultés du gouvernement à récolter l'impôt et remet en question sa capacité à atteindre ses objectifs budgétaires.

Les ventes au détail ont augmenté de 0,1% en volume le mois dernier, portant à 2,6% leur hausse sur un an, selon l'Office national de la statistique (ONS). Les économistes anticipaient une progression de 0,4% en juillet.

Selon l'ONS, la pression baissière la plus forte sur les ventes au détail a été exercée dans la distribution hors magasins physiques, qui recouvre notamment la vente sur internet, et dans les stations-services.

La consommation britannique est le principal moteur de la reprise à l'oeuvre au Royaume-Uni depuis l'année dernière, à la faveur notamment d'une inflation modérée qui a atténué la pression sur le pouvoir d'achat, la croissance des salaires restant extrêmement contenue.

Les prix de détail en magasin ont quant à eux reculé de 0,9% en juillet après être restés stables le mois précédent.

Selon l'ONS, les finances publiques, hors interventions sur le secteur financier, font apparaître un déficit de 239 millions de livres, contre un solde négatif de 1,047 milliard un an auparavant.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient un léger excédent de 50 millions de livres.

En excluant les transferts en provenance de la Banque d'Angleterre, le déficit 2014-2015 s'élevait en juillet à 37 milliards de livres, soit 5,1% de plus qu'un an auparavant.

(Andy Bruce et Li-mei Hoang, Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Joanny)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux