Rafale : le Qatar hésite toujours

le
0

Le gouvernement français et l'entreprise Dassault réussiront-ils à vendre des Rafales à l'étranger? Après les échecs brésiliens et indiens, tous les espoirs reposent sur le Qatar. Les négociations ont été relancées lors de la visite de l'émir à Paris.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant