Qui est William Martinet, le vieil étudiant qui veut la peau de la loi travail ?

le
2
Arrivée de William Martinet, président de l'Unef.
Arrivée de William Martinet, président de l'Unef.

N'allez pas lui dire qu'il est la marionnette de politiques : vous le vexeriez. À 27 ans, William Martinet, à la tête du syndicat étudiant depuis deux ans, court les plateaux et les cabinets ministériels depuis une semaine, selon un agenda épuisant, « comme les camarades ». Les cigarettes s'enchaînent. Dans sa ligne de mire : le projet de loi El Khomri, un projet qui « trahit la jeunesse », confie-t-il. Alors, il mobilise, quitte à bousculer ses aînés des centrales syndicales de salariés.

Une soudaine exposition médiatique qui ne lui fait « rien lâcher » sur ses vieux dossiers syndicaux : avec la ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem et son secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur Thierry Mandon, il continue d'aborder l'épineux dossier de la sélection en master. Ce grand brun élancé semble même mal à l'aise à l'idée de se mettre en avant. « Je sais parler de combats syndicaux, pas de moi. » C'est « peut-être l'occasion d'expliquer à mes proches ce que je fais de mes journées », plaisante l'éternel étudiant, tout juste titulaire d'une licence 3 de biologie, qu'on obtient en général à 21 ans.

Baptême du feu en 2006

Ses débuts dans la machine syndicale ? « Ne cherchez pas du côté de la famille », confesse, le sourire aux lèvres, William, dont seul « le grand-père paternel », qu'il n'a jamais connu, « était militant à la CGT ». « Mais le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 il y a 9 mois

    A 27 ans, je bossais déjà et gagnais ma vie sans dépendre de personne. Personne n'est obligé de gâcher sa jeunesse comme lui.

  • jfvl il y a 9 mois

    Un futur cadre du parti socialiste comme les autres....