Qui est Jean-Paul Delevoye, le Monsieur Législatives de Macron ?

le , mis à jour le
4
Jean-Paul Delevoye et Emmanuel Macron le 28 mars 2017.
Jean-Paul Delevoye et Emmanuel Macron le 28 mars 2017.

Il le dépasse de vingt centimètres et de trente et un ans. Alors qu'Emmanuel Macron a prospéré sur sa jeunesse et une envie de « renouvellement », il a choisi pour se constituer une majorité législative d'accorder sa confiance à un vieux routard de la politique. Jean-Paul Delevoye, 70 ans, a été tour à tour maire, conseiller régional, député, sénateur, ministre, président de l'Association des maires de France, puis du Conseil économique, social et environnemental. Bref, toute une expérience politique et tactique qui manque au président fraîchement élu.

Dans les termes officiels, Delevoye est « président de la commission d'investiture d'En marche ! » (le mouvement est devenu un parti, La République en marche). Avec huit autres membres, elle a établi la liste des 577 candidats du mouvement pour les élections législatives. Le travail a été long : il a fallu à partir de février sélectionner parmi les 15 000 dossiers de candidature ceux qui respectaient les cinq critères édictés par Macron. À savoir : la probité des candidats, la parité, la moitié des postulants issus de la société civile et vierges de tout mandat électif, le pluralisme politique et l'adhésion au « contrat avec la nation ». Devoir répondre aux élus inquiets de se faire concurrencer par En marche ! a aussi fait partie de son quotidien. À l'issue de ce long processus, les noms d'environ 450 candidats seront dévoilés ce jeudi. À la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6426934 il y a 4 mois

    Macron ne veut plus entendre parler de partis politiques ;mais Delevoye c'est l'incarnation même de la magouille politique

  • M1084720 il y a 4 mois

    M176, c'est plus facile d'être serein quand on connaît les conditions de travail et matérielles après 70 ans de Monsieur Delevoye que lorsqu'on a sa lettre de licenciement à 55 ans.

  • M1765517 il y a 4 mois

    j'aime sa reflexion, son apaisement, mais je note aussi qu'il s'est bien gavé au conseil économique et sociale !

  • M1084720 il y a 4 mois

    Si vous pensez que le CES a une grande utilité pour la nation, essayez d'imaginer comment serait votre vie s'il n'existait plus et alors vous aurez l'importance de Monsieur Delevoye...