Quels sont les pays qui font le plus fuir leurs millionnaires?

le
0

Selon un classement réalisé par un cabinet sud-africain, la Chine est le pays qui fait le plus fuir ses millionnaires, devant l'Inde et la France.

Un cabinet de conseil sud-africain, New World Wealth, a classé les huit pays les moins accueillants pour leurs contribuables les plus aisés. Pour cela, le cabinet a recensé le nombre de millionnaires en dollars ayant choisi l'exil de leur pays d'origine entre 2000 et 2014. Si les raisons ne sont pas toutes mentionnées, le cabinet précise qu'elles sont principalement politiques et fiscales.

La France, 3ème pays le plus impopulaire auprès de ses milllionnaires

Selon ce classement, la Chine est le pays ayant enregistré le plus de départ de ses millionnaires entre 2000 et 2014. Au total ils sont 91.000 riches contribuables chinois à avoir choisi l'exil. À la deuxième place du classement figure l'Inde, qui a vu 61.000 de ses millionnaires quitter son territoire. À la troisième place enfin, on retrouve la France. 42.000 millionnaires français se sont exilés entre 2000 et 2014, confirmant l'impopularité de l'Hexagone auprès de ses très riches. «Le mouvement d'exil de masse des millionnaires français pour raisons fiscales a commencé en 1995, au moment où Alain Juppé, alors premier ministre a supprimé le plafonnement de l'ISF», analyse Marc Bornhauser, avocat fiscal «ce mouvement a ensuite perduré au fil des nouvelles mesures fiscales jusqu'à aujourd'hui.»

Ce classement doit néanmoins être pris avec précaution. En effet, la Chine compte entre 3 et 6 fois plus de millionnaires que la France, selon les estimations. Proportionnellement, la part de millionnaires français à s'être exilée est donc beaucoup plus forte que la part de millionnaires chinois à en avoir fait de même. La France fait ainsi figure du pays le plus délaissé par ses riches citoyens.

Le Royaume-Uni, pays le plus accueillant pour les millionnaires du monde

Mais où vont ces millionnaires exilés? Le cabinet New World Wealth a également dressé la liste des destinations les plus prisées par ces riches contribuables sur le départ. Les Chinois privilégieraient ainsi les États-Unis, Hong-Kong et Singapour comme nouvelles terres d'accueil. Les millionnaires indiens, eux, se dirigeraient massivement vers les pays du Golfe, la Grande-Bretagne et les États-Unis.

De leur côté, les exilés français partent principalement en Suisse, au Luxembourg ou au Royaume-Uni. Des destinations frontalières de l'Hexagone, fiscalement plus clémentes et francophones ou abritant une forte communauté française comme c'est le cas de Londres, où vivent 225.000 Français selon les estimations du consulat de France sur place. «Il faut relativiser la part d'exil fiscal dans le nombre de millionnaires Français qui s'installent à Londres notamment», détaille Marc Bornhauser, «les départs pour Londres sont la plupart du temps motivés par des opportunités professionnelles, plus que fiscales», ajoute l'avocat, en précisant que la majorité des riches Français s'exilant pour des raisons uniquement fiscales partent généralement en Belgique, destination absente du classement.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant