Que pensaient les Français pendant la Deuxième Guerre mondiale ?

le
0
Une terrasse de café sur les Champs-Élysées à Paris en 1944.
Une terrasse de café sur les Champs-Élysées à Paris en 1944.

La sortie de Comme un Allemand en France

. Lettres inédites sous l'Occupation. 1940-1944 (éditions L'Iconoclaste) va braquer les projecteurs sur la petite ville allemande d'Emmeningen. Cette paisible cité de Forêt-Noire, connue jusque-là pour avoir accueilli la s?ur de Goethe, Cornelia, et le grand Alfred Döblin, est devenue depuis 1998 le point de ralliement d'autres « écrivains » allemands, qui remettent aux Archives situées dans cette ville leurs journaux intimes. Parmi eux, beaucoup de documents ayant trait aux deux guerres mondiales. Dès lors, on ne peut s'empêcher de se poser la question : et la France ? Qu'en est-il dans notre pays pour la Seconde Guerre mondiale en particulier ?

Lettres de fusillés, P

aroles d'étoiles (juifs), Paroles de l'ombre (résistants), Je vous écris de France. L

ettres inédites à la BBC?. La France a publié quelques témoignages dramatiques concernant cette période. Mais il n'est pas anodin de remarquer que sur cette période troublée, manque le(s) grand(s) livre(s) qui porterait à notre connaissance des lettres ou des journaux de prisonniers de guerre ou de simples citoyens confrontés par exemple à l'exode de 1940. Selon son porte-parole, François Hoff, l'Association pour l'autobiographie, créée en 1992 par le spécialiste de ce genre, Philippe...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant