Quatre mises en examen pour de nouvelles dépenses de l'ex-UMP

le , mis à jour à 18:54
7
QUATRE NOUVELLES MISES EN EXAMEN POUR LES DÉPENSES DE CAMPAGNE DE NICOLAS SARKOZY EN 2012
QUATRE NOUVELLES MISES EN EXAMEN POUR LES DÉPENSES DE CAMPAGNE DE NICOLAS SARKOZY EN 2012

PARIS (Reuters) - Quatre acteurs de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012 ont été mis en examen en janvier pour de nouvelles dépenses suspectes d'un montant de 13,5 millions d'euros, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

Parmi les personnes visées par ces mises en examen supplétives, figurent le trésorier de la campagne et député Les Républicains, Philippe Briand, et le directeur de campagne, Guillaume Lambert.

Tous deux sont déjà mis en examen dans le dossier Bygmalion.

L'enquête des juges, initialement ouverte pour faux, usage de faux, abus de confiance, tentative d'escroquerie et complicité et recel de ces délits, a été étendue fin novembre au délit de financement illégal de campagne électorale.

Elle vise d'autres dépenses de l'ex-UMP.

Un document en possession des juges, et faisant apparaître des dépenses présidentielles comme des dépenses de l'ex-UMP, devenue Les Républicains, sont au coeur de cette nouvelle piste qui concerne 13,5 millions d'euros, selon la source judiciaire.

Les magistrats soupçonnent au moins une partie de cette somme de n'avoir pas été intégrée dans les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy.

Les 13,5 millions d'euros qui intriguent les juges s'ajoutent aux 18 millions d'euros de fausses factures présumées émises par Bygmalion, et qui auraient été destinées à masquer des dépassements de dépenses durant la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012.

Au total, treize personnes sont mises en examen dans cette enquête. Parmi elles figurent d'anciens responsables de la campagne de l'ex-chef de l'Etat, d'ex-cadres de l'UMP et d'anciens responsables de la société Bygmalion.

(Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stochast le mercredi 20 jan 2016 à 21:44

    Puisqu'un obscurantiste a fait effacer mon message PARFAITEMENT VALABLE cinq fois, je le réécris ENCORE et j'enfonce ENCORE UN PEU PLUS le clou. On a affaire à quelqu'un qui a pratiquement ruiné la France (la dette n'a jamais autant augmenté) et qui a aussi mis son parti en quasi-faillite (ils ont dû racketter leurs propres députés pour se renflouer). Sarko a prouvé qu'il n'était bon qu'à une chose : jeter l'argent (celui des AUTRES) par les fenêtres. Sa crédibilité frise le zéro absolu.

  • rillouto le lundi 18 jan 2016 à 20:31

    et je prefere m'arreter la... dire qu'il a été tres lié avec Pasqua ,pendant une eternité,et il veut se faire passer pour un saint ? "comment? mais je ne suis au courant de rien,je suis blanc comme neige voyons ! " ils ont vraiment tous oublié,qu'il sont la pour servir le peuple,et non le contraire ....

  • rillouto le lundi 18 jan 2016 à 20:28

    la France ? c'est le droit d'avoir des pions,qui morflent a ta place,les juges ne sont plus très courageux....SVP les gens,ne revotez surtout pas pour ce truant,ou la France s'ecroulera pour de bon,qd on est pas capable de bien gérer un parti politique,comment peut on prétendre a gérer un pays ?...Sarkozy?600Mds de renflouements des banques privées,qui creent de l'argent a partir de rien,vente totale de notre stock d'or,400Ms de l'argent des contribuables offert a Mr Tapie....merveilleux.

  • M5441845 le lundi 18 jan 2016 à 19:24

    Quand on n'arrive pas a faire baisser le chômage, on met Sarkozy en examen...

  • M467862 le lundi 18 jan 2016 à 19:23

    Tous les moyens(financiers) sont bons pour être élu. 13,5 + 18 millions connus et combien d'autres encore...

  • NYORKER le lundi 18 jan 2016 à 19:15

    classent (sorry pour la faute)

  • NYORKER le lundi 18 jan 2016 à 19:15

    Que les juges ne se fatiguent pas et classe l'affaire tout de suite , ça finira de toute façon par des non lieu comme d'habitude .