Quand un projet immobilier menace le Grand Prix de Monaco

le
1

Un ensemble immobilier incluant logements, commerces, restaurants et musées est à l’étude sur le port de la Principauté monégasque. Problème : il rendrait impossible toute course automobile.

Un projet immobilier pourrait-il nuire à l’une des plus grandes courses automobiles au monde? «Qui peut imaginer un seul instant Monaco sans son Grand Prix de F1? Sans l’Historique? Sans le Rallye Monte-Carlo? Qui?», questionne le journal Nice-Matin. En Principauté, pas grand monde... excepté le président de l’Automobile Club de Monaco Michel Boeri. Le projet d’un nouveau quartier sur le port menace en effet la course automobile monégasque née en 1929.

Ce projet de quartier inclut la construction de logements, commerces, restaurants, ainsi que deux musées. Sa localisation - en plein sur le port de la Principauté - rendrait impossible le déroulement d’une course automobile... et signerait donc l’arrêt du Grand Prix de Monaco. À l’origine de ce projet, le groupe Caroli, un promoteur immobilier local. «L’ACM n’a pas qualité pour se prononcer sur les décisions urbanistiques, économiques ou culturelles du gouvernement princier. En revanche, il entre dans sa compétence de responsable des épreuves automobiles d’alerter avec constance sur les conséquences néfastes d’un tel projet», a expliqué MIchel Boeri à Nice-Matin.

Permis de construire déposé

Pour que la course puisse se dérouler, il existe un besoin évident d’espace. Cependant, les quelques 9000 mètres carrés du projet immobilier inclut 2500 mètres carrés au sol qui se situe pile sur la zone où ont coutume de s’installer les cars-régies des chaînes de télévision... Si les deux musées ne posent aucun problème - car situés en dehors dudit espace réservé à la télévision - c’est un immeuble résidentiel qui pose problème.

Le problème est même double puisque d’un côté, la disparition du «TV Compound» implique la non retransmission du Grand Prix, et de l’autre, la non-construction de l’immeuble et de ses quarante logements rend impossible le projet immobilier, l’équilibre financier de ce dernier reposant justement sur la vente de ces appartements. Si de son côté, le groupe Caroli a précisé qu’il mène une «réflexion approfondie a été menée concernant les alternatives possibles», le permis de construire aurait bien été déposé et serait en cours d’instruction.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7403983 il y a 7 mois

    La F1 ne m'intéresse plus. C'était OK du temps où elle était diffusée sur TF1 ... avec K Rosberg, A Prost, A Senna, E Fittipaldi etc et je ne parle même pas des Lauda Villeneuve Lafitte ..... Et en plus il faudrait s'abonner à C+ !!!!!