Quand Nicolas Sarkozy promettait d'arrêter la politique

le
0
Nicolas Sarkozy le soir de sa défaite, le 6 mai 2012.
Nicolas Sarkozy le soir de sa défaite, le 6 mai 2012.

"Si vous perdez cette élection présidentielle, est-ce que vous arrêtez la politique ?" La question de Jean-Jacques Bourdin à Nicolas Sarkozy, en ce mois de mars 2012, est claire. La réponse ne l'est pas moins. "Oui." Relancé par le journaliste sur le même sujet, le président de la République alors candidat à sa propre succession déclare même : "Vous pouvez me poser la question une troisième fois, je vous le dis, oui." REGARDEZ cette déclaration de Nicolas Sarkozy, en mars 2012 : Le 6 mai 2012, au soir de sa défaite, Nicolas Sarkozy se montrait un peu moins précis quant à son avenir. Mais il tournait clairement une page, et le disait sans détour. "Une nouvelle époque s'ouvre et, dans cette époque, je resterai un des vôtres (...), mais ma place ne pourra plus être la même.Et le candidat battu d'ajouter alors : "Après 35 ans de mandats politiques, après dix ans, dix ans que chaque seconde je vis pour des responsabilités gouvernementales au plus haut niveau, cinq ans à la tête de l'État, mon engagement dans la vie de mon pays sera désormais différent." REGARDEZ le discours de défaite de Nicolas Sarkozy, en mai 2012 :

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant