Quand Martine Aubry mouche Claude Bartolone en public

le , mis à jour le
0
Martine Aubry organisait un Carrefour des gauches et de l?écologie à Bondy.
Martine Aubry organisait un Carrefour des gauches et de l?écologie à Bondy.

La gauche se retrouvait à Bondy (Seine-Saint-Denis), samedi 26 novembre, pour un Carrefour des gauches et de l'écologie, sous l'impulsion de Martine Aubry. Un événement destiné à souder un parti divisé? C'était sans compter sur une petite phrase assassine.

Avant cette réunion de la gauche, Claude Bartolone avait plaidé pour une primaire incluant Manuel Valls et François Hollande. « Je préférerais qu'ils (Hollande et Valls) participent tous les deux à la primaire, plutôt que l'un puisse se dire : Voilà, je suis éliminé sur le tapis vert, donc je m'éloigne de la campagne, je m'éloigne des socialistes, je m'éloigne de l'action gouvernementale ». Le président de l'Assemblée nationale appelle également Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon à y participer.

« Ta phrase à la con »

Une sortie qui n'est pas passée inaperçue et le président de l'Assemblée nationale s'est attiré les foudres de certains membres de sa formation politique. À commencer par la maire de Lille. « Pour moi... sur ta phrase à la con, là. [...] C'est pas l'objet d'aujourd'hui. J'ai dit que chacun avait le droit de dire ce qu'il veut, mais c'est pas ce que je retiens de la journée. » Des propos auxquels l'ancienne ministre Marylise Lebranchu a immédiatement rebondi : « Ah ouais, ta phrase à la con, Bartolone, tu nous emmerdes. » Une scène filmée, certainement à l'insu des protagonistes,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant