Quand le Président Macron pratique un double discours...

le
10

Il y aurait un "Macron côté jardin" et un "Macron côté cour". Illustration à Athènes le 7 septembre : devant les caméras, le chef de l'Etat prône la solidarité. Quelques heures plus tard, à Paris, il joue la concurrence entre les États-membres. Pour Franck Dedieu, professeur à l'IPAG Business School, il faut cesser les faux semblants ! Ecorama du 18 septembre 2017, présenté par David Jacquot sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • indyta il y a 2 mois

    la Grece a ete depecée,grace a cette concurrence efficace..des grecs se sont immolés(pour quelques euros?)la Chine et l Allemagne se sont servi de bons morceaux...

  • indyta il y a 2 mois

    faire la concurrence avec la Grece, ne releve t il pas du piege a K? la charte de l OMC dans un de ses articles, precise bien l obligation d une concurrence loyale, c a d a armes egales..bon , quand tout le monde dit qu il y a des inegalites , qu on fustige le dumping(qui n en est pas un!)

  • indyta il y a 2 mois

    . l'efficacité de la concurrence...pour l heure l efficacite de la concurrence, on la cherche en France... et il serait bien de voir comment s exerce cette solidarité ailleurs...par exemple, l allemagne est elle un exemple de concurrence efficace? oui, mais quand on ne traine pas de casseroles, c est quand meme plus facile...quand les salaires pour les quelques desherités ne depassent pas 300 euros, est ce une solidarité?

  • ebrardpa il y a 2 mois

    Enfant gâté du dégagisme , macron illustre bien le problème de notre démocratie ; ce n'est pas les personnes qu'il faut renouveler mais le système ; ces politiques s’expriment sous le couvert "d'analystes" qui vont théoriser leur incompétence pour en faire de ces pieds nickelés des" machiavel " ! c'est le "piège à con" du grand blond avec une chaussure noire ; un système de referendum réduirait avantageusement le domaine d'intervention de ces marionnettes .

  • ppsoft il y a 2 mois

    Franck Dedieu ne pense pas assez printemps.

  • lorant21 il y a 2 mois

    Je ne vois pas en quoi la solidarité est contradictoire avec la concurrence... l'efficacité de la concurrence permet l'argent de la solidarité. Ou alors pas de concurrence et c'est Cuba et sa "solidarité" dans la misère.

  • bpasseri il y a 2 mois

    macron n'a jamais changé, il reste égal à Hollande, exactement les mêmes discours que Hollande, c'est impressionant ce copié collé et ça marche

  • Berg690 il y a 2 mois

    Excellent article! Quoi d'autre?

  • jmlhomme il y a 2 mois

    Oui Macron s'adapte...Heureusemeent....Si les allemands ne veulent pas de la solidarité ce n'est pas la peine de rester sur ce principe.Il faut adapter.... il faut dejà avoir une base de soutien pour perseverer sur une idée.... C'est trés raisonnable. On ne peut pas imposer ses vues à tout le monde sans etre majoritaire.... C'est cela la démocratie

  • cyti8 il y a 2 mois

    La spécificité de macron, c'est d'envoyer des signaux contradictoires. Il est capable d'encourager les gens à travailler en baissant les charges, et de les décourager en augmentant la CSG sur les produits de leur épargne. Il veut nous imposer son style de vie: la grande vie avec peu ou pas d'épargne. Ce quinquennat est mort-né.