Quand la compagne de Fabius avait la mainmise sur le Quai d'Orsay

le , mis à jour le
1
Laurent Fabius et sa compagne Marie-France Marchand-Baylet, photo d'illustration.
Laurent Fabius et sa compagne Marie-France Marchand-Baylet, photo d'illustration.

Trafics, détournements, tricheries... La Face cachée du Quai d'Orsay, enquête sur un ministère à la dérive regorge de petites histoires et de grands scandales qui se sont joués sous le ministère de Laurent Fabius, aujourd'hui à la tête du Conseil constitutionnel. L'Obs en a publié les bonnes feuilles sur son site internet. Le livre commence par l'histoire d'un scandale étouffé. Au c?ur de ce scandale, on retrouve l'ambassadeur de France à Madrid, Bruno Delaye.

Celui-ci est accusé de se faire rémunérer la location de l'ambassade à Madrid. Le détournement de fonds pourrait avoir atteint 91 000 euros. « Pendant des décennies, le Quai d'Orsay a totalement fermé les yeux sur les petits arrangements avec les frais de représentation alloués aux ambassadeurs, qui atteignent aujourd'hui entre 10? 000 et 200 ?000 euros par an », relève le journaliste Vincent Jauvert.

Le choix des nominations

On découvre aussi le rôle particulièrement important joué par Marie-France Marchand-Baylet, la compagne de Laurent Fabius. Si l'on en croit le livre, elle aurait mené à la baguette les attachés de presse du ministre des Affaires étrangères. Elle serait par ailleurs régulièrement intervenue à propos des nominations au sein du ministère de son mari. Ainsi, la nomination d'une diplomate aurait été retoquée? après un rendez-vous conflictuel avec Marie-France Marchand-Baylet. Une simple...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 11 mois

    On le met en prison quand ????????????? et à vie.....