Quand Jean-Claude Juncker fait sa pub sur YouTube

le
0
Jean-Claude Juncker interviewé par Laetitia Nadji.
Jean-Claude Juncker interviewé par Laetitia Nadji.

L'opération de communication de Jean-Claude Juncker auprès des jeunes a viré au désastre médiatique. Depuis qu'une jeune youtubeuse française, Laetitia Nadji, alias Birbes, a dénoncé, dans une vidéo filmée en partie en caméra cachée, les menaces et la manipulation dont elle a fait les frais avant son interview avec le président de la Commission européenne. Dans la vidéo, on voit un employé de YouTube remettre en cause les choix de questions plutôt polémiques de la trentenaire et jugées « trop difficiles » pour le Luxembourgeois. La polémique a enflé à Bruxelles face à ce qui apparaît comme une tentative de censure.

De la publicité bien calibrée ...

Au départ, rien n'est laissé au hasard. Quand la plateforme américaine, forte du succès outre-Atlantique de son « talk-show politique », propose à Juncker de participer à la première déclinaison en Europe de cette émission, dans un « face-à-face » avec des jeunes, les services de communication de la Commission sautent sur l'occasion. C'est une occasion en or de « rafraîchir » l'image du président, considéré souvent comme le dinosaure des institutions, et surtout de le faire connaître au jeune public, de plus en plus eurosceptique. Suivant les pas de Barack Obama, Jean-Claude Juncker se prête au jeu et se voit interroger par trois « jeunes » youtubeurs...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant