Quand François Fillon faisait le mur en Mai 68...

le
0
Francois Fillon dans ses bureaux du siège de Force républicaine.
Francois Fillon dans ses bureaux du siège de Force républicaine.

Qui l'eût cru ? François Fillon, ce grand austère de la bourgeoisie sarthoise, fut dans sa jeunesse un jeune rebelle toujours prêt aux 400 coups. C'est en tout cas ce qu'il laisse entendre dans une interview accordée cette semaine au magazine Gala, où il a décidé de fendre ? un peu ? l'armure de son costume de notable bon teint, qui posait il y a deux ans dans son manoir de la Sarthe entre ses enfants, sa femme Pénélope, son tracteur et son cheval. « J'étais en fait un élève assez dissipé, reconnaît l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy. Au collège, notamment, je m'ennuyais en classe et j'avais l'esprit de bravade. Il m'est arrivé de lancer une ampoule lacrymogène pendant l'heure d'étude surveillée. »

En Mai 1968, Fillon a 14 ans. Sur les murs de sa chambre, dans un grand écart, un poster des Rolling Stones côtoie celui du général de Gaulle. Quand les évènements surviennent, c'est plus fort que lui, le collégien fait le mur pour aller flairer ce nouvel air de liberté. « Cela n'avait rien de politique, poursuit-il dans Gala. Simplement, nous étions à la campagne et les bruits de la ville nous parvenaient de manière très diffuse. Nous avons donc fait le mur un soir, avec toute ma classe, pour aller voir de plus près ce qui se passait. » Il rentre ensuite chez lui, ses copains se cachent dans une grange, et les gendarmes finissent par les retrouver... « L'aventure a tourné court », conclut-il.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant