Quand des déchets retournent chez leur propriétaire

le
0
Face aux déchets abandonnés sur le bord des routes, le maire de Laigneville, dans l'Oise, a lancé l'opération Retour à l'envoyeur.
Face aux déchets abandonnés sur le bord des routes, le maire de Laigneville, dans l'Oise, a lancé l'opération Retour à l'envoyeur.

Trop, c'est trop. Face aux déchets abandonnés sur le bord des routes, le maire de Laigneville, dans l'Oise, a décidé de sévir. Pour cela, Christophe Dietrich (DD) a lancé l'opération "Retour à l'envoyeur", rapporte Le Figaro. Le principe est simple : identifier le propriétaire des ordures puis les renvoyer à son domicile, directement dans son jardin.

Dans un reportage de France 2, le maire de la commune explique que son objectif est de combattre "la délinquance écologique". "Avant cela nous avions déposé des plaintes, mais malheureusement le principe du pollueur-payeur fait que lorsque vous trouvez des gravats, les éléments constitutifs ne sont jamais tous réunis pour qu'on puisse faire condamner les personnes. Il faudrait presque que la personne mette sa carte de visite sur les gravats. J'ai donc décidé d'appliquer la méthode du retour à l'envoyeur", se justifie le maire de la ville.

90% de déchets en moins

La méthode est bien rodée pour retrouver le propriétaire de ces ordures. Depuis dix mois, les employés examinent minutieusement les déchets sauvages à la recherche d'indices. "Les gens ne font pas attention, ils vident des sacs sans penser que parfois il y a des indices, des factures de téléphone ou EDF, par exemple", souligne Claude Moreno, adjoint au maire.

Si la méthode est inhabituelle, elle a le mérite d'être efficace, assure Christophe Dietrich : "Aujourd'hui, grâce à cette méthode qui peut...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant