Quand «50 Shades of Grey» influence les prix de l'immobilier

le
0

La trilogie a eu un impact sur les prix de l'immobilier, à Seattle lieu de la romance érotique entre Chritsian Grey et Anastasia Steele. Exemple significatif : le prix médian d'un appartement de l'immeuble où se déroule l'histoire a augmenté de... 75% depuis 2010.

Qu'un best-seller transcende les foules ou une communauté passe encore... Mais que son succès aille jusqu'à influencer les prix de l'immobilier dans la ville où l'histoire - fictive - se déroule est beaucoup plus hors du commun. Depuis 2011, et la parution du premier livre de la trilogie incontournable 50 Shades of Grey, il y a une vraie effervescence autour de l'immeuble haut de gamme nommé «Escala» dans lequel se trouve le fameux appartement abritant les scabreuses aventures de monsieur Grey...

Et l'adaptation cinématographique de l'histoire - prévue pour 2015 - ne fait pas baisser l'intérêt que l'on porte à la ville de Seattle et à l'immeuble Escala! Erik Mehr est l'agent immobilier qui s'occupe de l'immeuble et surtout, de l'appartement concerné. Il ne cache pas que son téléphone sonne à longueur de journée.

«Les appels que nous recevons sont arrivés au point où des gens veulent louer la pièce où se passent les scènes du roman», a confié Erik Mehr à CNNMoney. «Je ne pense pas qu'ils se rendent compte qu'il s'agit d'un immeuble en copropriété et que des résidents normaux y vivent et il n'y a aucune 'chambre rouge' comme dans le livre!» Majoritairement, ce sont des femmes de 19 à 50 ans qui appelle la société immobilière d'Erik Mehr, en priant pour passer une nuit ou deux dans ce désormais célèbre penthouse.

Depuis 2010, le prix médian d'un appartement dans une copropriété a augmenté de 10% à Seattle

L'auteur de la trilogie E.L James avait entendu parlé de l'immeuble de luxe Escala, dont la construction a été terminée en 2009. Elle l'a ensuite inclue dans son histoire, en prenant un certain nombre de liberté dans la description qu'elle fait de l'immeuble. À titre d'exemple, il n'y a jamais eu de piste d'atterissage d'hélicopter sur le toit! Depuis la sortie du livre en 2011, les mesures de sécurité autour de l'immeuble se sont accrues, dès lors que les fans de la trilogie se sont montrés de plus en plus désireux d'approcher le fameux appartement...

Quant aux prix des biens immobiliers à Escala, ils ont monté en flèche depuis la sortie du premier ouvrage: depuis 2010, le prix de vente médian d'un appartement à l'intérieur de l'immeuble Escala a fait un bond de 75%, selon le site spécialisé en immobilier Zillow. Alors que dans le même temps, le prix de vente médian d'un appartement dans une co-propriété dans l'ensemble de la ville de Seattle n'a augmenté que de 10%. Mais il serait absurde, évidemment, d'attribuer cette hausse globale des prix uniquement à la renommée du roman, aussi énorme qu'elle soit. «Cette hausse s'explique aussi par l'amélioration de l'économie, et l'attractivité grandissante que connaît la ville de Seattle», souligne Erik Mehr.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant