PS : "Nos adhérents ne se reconnaissent pas dans la politique que nous menons"

le
0
L'Assemblée nationale. © Droits réservés
L'Assemblée nationale. © Droits réservés

Ultime coup de semonce pour le gouvernement : le Parti socialiste a perdu près de 20 000 adhérents en deux ans. Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du parti, l'a admis à demi-mot dimanche sur le plateau de l'émission Tous politiques, confirmant une information du Parisien, à qui un membre du bureau national des adhésions avait confié le 4 juin que "plus de 10 % des effectifs ont été radiés". Effet de calendrier, la veille, Manuel Valls mettait en garde les membres du parti lors du conseil national du PS : "Oui, la gauche peut mourir." Recul de son électorat, remaniement, échauffourées internes autour des "frondeurs", valse de conseillers à l'Élysée... Le Parti socialiste traverse une mauvaise passe. Pourquoi une telle désertion dans ses rangs ? À l'Assemblée, les députés de la majorité nous donnent leur avis. REGARDEZ l'avis des députés socialistes : Lire aussi Les partis politiques sont-ils en voie de disparition ?

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant