Prison : bientôt la fin de Guantánamo ?

le
0
Le président américain espère réussir à baisser suffisamment le nombre de détenus pour que l'entretien de la prison devienne trop coûteux, et qu'elle ferme par conséquent.
Le président américain espère réussir à baisser suffisamment le nombre de détenus pour que l'entretien de la prison devienne trop coûteux, et qu'elle ferme par conséquent.

Dimanche dernier, un groupe de manifestants s'est rassemblé devant la Maison-Blanche pour célébrer le 13e anniversaire de l'ouverture du camp de prisonniers de Guantánamo, à Cuba. Ils portaient des uniformes de prison orange avec des capuchons noirs et ont demandé la fermeture de la prison, comme s'y était engagé Barack Obama.

Guantánamo a été créée par George W. Bush pour y mettre les personnes suspectées de terrorisme et éviter ainsi qu'elles bénéficient de la protection du système judiciaire américain. En 2009, le président Obama a signé un décret pour fermer le camp qu'il a qualifié de "triste chapitre de l'histoire américaine". Mais la prison a continué de fonctionner. Le Congrès ne veut pas entendre parler d'un transfert des prisonniers restants dans les prisons américaines et craint que les détenus libérés ne rejoignent les rangs des combattants islamistes. Certains républicains affirment que 30 % des détenus relâchés ont replongé ou sont soupçonnés d'avoir replongé dans le terrorisme. Des chiffres que le gouvernement dément.

90 % des détenus originaires du Yémen

Le président Obama a donc pendant plusieurs années mis de côté l'idée de fermer la prison. Mais, en 2013, il a de nouveau relancé les efforts. Ces deux derniers mois notamment, l'administration a relâché plus d'une vingtaine de détenus qu'elle a mis secrètement dans des vols de nuit, réduisant de moitié le nombre de détenus. Rien que...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant