Primaires républicaines : Marco Rubio sous le feu des critiques

le
0
Qui arrivera second derrière Donald Trump dans le New Hampshire ? 
Qui arrivera second derrière Donald Trump dans le New Hampshire ? 

À nouveau débat, nouvelle stratégie ? Pour le dernier débat avant le New Hampshire, les projecteurs étaient fixés sur les quatre candidats à l'investiture républicaine perçus comme moins conservateurs.

Donald Trump moins flamboyant

Pour Donald Trump, qui avait boycotté le précédent débat et n'est arrivé qu'en seconde position dans l'Iowa, il était capital de montrer qu'il pouvait mobiliser les foules et remporter cet État où il est le grand favori depuis des mois. Contrairement aux autres fois, il a semblé préparé, plus posé, et ne s'est pas (trop) comporté comme le gros dur qui terrorise la cour de récré. Même sa mèche semblait moins flamboyante que d'habitude ! Le milliardaire a repris ses promesses, pour la plupart très vagues : la lutte contre l'immigration, le remplacement de l'Obamacare avec « quelque chose de bien mieux », la taxation des entreprises qui délocalisent? Mais il a promis aussi, s'il est élu, de rétablir l'usage du waterboarding, lors des interrogatoires de suspects de terrorisme, et même de mettre en place « des choses bien pires ».

Le promoteur new-yorkais a clairement bénéficié, dans ce débat, du fait qu'aucun de ses rivaux ne l'a attaqué, à part Jeb Bush, qui l'a critiqué pour avoir essayé de faire exproprier une femme sur la propriété de laquelle il voulait construire un garage pour ses casinos....

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant