Primaires : et si les sondages se trompaient ?

le
4

A quelques heures du 1er tour de la primaire de la droite, l'incertitude demeure très forte sur l'issue du scrutin : Juppé est-il vraiment en perte de vitesse ? Sarkozy fait-il toujours partie des favoris ? Fillon peut-il créer la surprise en se qualifiant ? L'analyse de Thomas Guénolé, politologue et enseignant à Sciences-Po. Ecorama du 18 novembre 2016, présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bigot8 il y a une semaine

    guénolé le bouffonde la sociale Quand on y pense jupépé aurait abdiqué on aurait économisé 10 millions d euros et PAS gâché le week end de 81000 bénévoles

  • guerber3 il y a 3 semaines

    Les sondages, c' est d' abord de la propagande, ils sont toujours faux, dernier exemple...!?!

  • charleco il y a 3 semaines

    A lire, ce docuent édifiant : http://arretsurinfo.ch/lettre-ouverte-dun-pretre-arabe-de-syrie-a-alain-juppe-2/

  • charleco il y a 3 semaines

    Les sondages ne sont pas fiables.