Primaires américaines : Hillary Clinton et Bernie Sanders montrent leurs crocs

le
3
Les deux candidats démocrates à la présidentielle américaine, Bernie Sanders et Hillary Clinton, ont débattu hier soir avant les primaires du New Hampshire.
Les deux candidats démocrates à la présidentielle américaine, Bernie Sanders et Hillary Clinton, ont débattu hier soir avant les primaires du New Hampshire.

Deux candidats, deux philosophies, deux choix pour les électeurs et, finalement, un beau duel. À droite, hier soir, lors du dernier débat démocrate avant les primaires du New Hampshire mardi, il y avait Hillary Clinton qui jouait la carte du pragmatisme. À gauche, il y avait Bernie Sanders qui se présentait comme un socialiste et appelait à une "révolution". Hillary Clinton, qui a gagné d'un cheveu l'Iowa, est montée violemment au créneau en accusant le Sénateur du Vermont de mener une campagne d'insinuations et de calomnies qui sous-entend qu'elle est corrompue. Il la critique depuis des mois pour les millions qu'elle a gagnés en conférences tarifées à Wall Street, notamment 675 000 dollars payés par Goldman Sachs. "Assez, c'est assez, a-t-elle dit d'un air hargneux. Si vous avez quelque chose à dire, dites-le directement."

À plusieurs reprises, elle a semblé sur la défensive, élevant la voix d'un ton virulent. Mais Sanders, qui était mieux préparé, moins échevelé que d'habitude et avait un peu modéré son ton de tribun de la plèbe, ne s'est pas laissé décontenancer. Il l'a poussée dans ses retranchements en répétant qu'un groupe de bailleurs de fonds de Wall Street avait versé 15 millions de dollars à sa campagne. "Il y a une raison pour laquelle ces gens mettent tant d'argent dans le système politique. Ça sape la démocratie américaine", a-t-il lâché. Elle a eu l'air aussi sur la défensive quand on lui a demandé si...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 10 mois

    Exact Mucius, si la mère Clinton ne gagne pas chez les démocrates, les républicains sont sûrs de gagner. Toute l'Amérique profonde a une véritable aversion pour un candidat qui ose s'attaquer à la détention des armes, à la SS pour tous, ça c'est rédhibitoire et ça ne passera JAMAIS.

  • frk987 il y a 10 mois

    Je suis perplexe sur l'appellation "socialiste" de Sanders, j'imagine que le socialisme de Sanders est du même tonneau que le mouvement occident d'ED !!!!! Même Sarkozy était qualifié de communiste...alors...MDR !!!!!

  • mucius il y a 10 mois

    Que le socialiste Sanders gagne les primaires, et ainsi on sera sûr de la victoire des républicains! Aux US, on déteste les socialos dans le Midwest : socialiste y est une injure! Vas-y Sanders, éclate la vieille!