Primaire : Jean-Marie Le Pen déclare sa flamme à Nicolas Sarkozy

le , mis à jour le
1
Jean-Marie Le Pen, l'ancien patron du Front national.
Jean-Marie Le Pen, l'ancien patron du Front national.

Si Nathalie Kosciusko-Morizet a récemment pris ses distances avec Nicolas Sarkozy, le chef des Républicains compte un nouveau soutien plutôt inattendu. Dans une interview à l'hebdomadaire d'extrême droite, Rivarol, Jean-Marie Le Pen n'a pas tari d'éloges à propos de l'ancien président de la République.

Parmi les candidats à la primaire de la droite et du centre, l'ex-président d'honneur du FN estime que « l'ancien chef de l'État est quand même de loin le meilleur ». « Il est celui qui n'hésitera pas à déborder Marine sur sa droite. Juppé est quand même plombé par sa réputation d'homme de gauche », soutient le Menhir au cours de l'entretien.

Un « orateur de masse »

Il ne s'arrête pas là. Pour lui, « Sarkozy est un bateleur de qualité », il « peut faire rêver ». Dans les colonnes du journal, il décrit un « orateur de masse ». « Il a du charme, ce que n'ont ni Juppé ni Fillon, qui ont tous les deux des gueules d'empeigne », lance l'ancien président du FN, en s'en prenant aux deux anciens Premiers ministres. Et quand il s'agit de tacler, le Menhir va même plus loin : « Sarkozy a les moyens de gagner cette bataille, car ses deux principaux concurrents ont des têtes de croque-mort qui sont véritablement impayables », assène Jean-Marie Le Pen.

Mais que les deux anciens Premiers ministres se rassurent, ils ne sont pas les seuls dans le viseur du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 12 mois

    Après Chirac qui appelle à voter FH, on va assister à JMLP appeler à voter NS......