Pression migratoire en hausse à la frontière italienne

le
2
PRESSION MIGRATOIRE EN HAUSSE À LA FRONTIÈRE ITALIENNE
PRESSION MIGRATOIRE EN HAUSSE À LA FRONTIÈRE ITALIENNE

NICE (Reuters) - Les interpellations de migrants sont en augmentation d’un peu plus de 7% par rapport à l’année dernière dans le sud-est de la France, a-t-on appris mardi à la préfecture des Alpes-Maritimes.

Sur les 35 premières semaines de 2016, 18.662 personnes en situation irrégulière ont été arrêtées contre 17.347 sur la même période en 2015 et 91% d’entre elles ont été renvoyées de l’autre côté de la frontière au terme de différentes procédures.

Rien que la semaine dernière, 600 individus ont été récupérés par les forces de l’ordre dans le département.

La plupart des migrants qui franchissent la frontière italienne, au niveau du littoral à Menton ou en zone plus montagneuse dans la vallée de la Roya après avoir transité par un camp de réfugiés géré par la Croix-Rouge à Vintimille, sont de nationalité érythréenne, soudanaise et afghane.

Certains partent à pied par leurs propres moyens, d’autres sont aidés illégalement. 

Depuis le début de l’année, 114 passeurs ont été interceptés et six filières démantelées, détaille la préfecture. En 2015, 191 passeurs au total avaient été arrêtés. 

(Matthias Galante, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 2010jpge il y a 3 mois

    ils ne viennent pas de Syrie ceux la !! :dehors toute !!!

  • M940878 il y a 3 mois

    il faudrait en expulser 10000 par semaine