Presque 2 tonnes de cannabis saisies dans la région nantaise

le
0
1,9 t de cocaïne a été découverte par les douaniers dans une camionnette abandonnée, garée sur une aire d'autoroute de l'A11.
1,9 t de cocaïne a été découverte par les douaniers dans une camionnette abandonnée, garée sur une aire d'autoroute de l'A11.

La saisie est "tout à fait inhabituelle", selon une source judiciaire. Dans la nuit de mardi à mercredi, vers 1 heure du matin, les douaniers de Nantes, en poste au péage d'Ancenis sur l'A11, ont saisi 1 920 kilos de résine de cannabis. À l'origine de la découverte, le contrôle d'un véhicule, immatriculé en région parisienne. Le chauffeur, extrêmement nerveux, a vite éveillé les soupçons des douaniers.

Selon ses premières explications, l'homme prenait la route de Nantes, où il devait passer quelques jours chez une amie. Mais, en fouillant sa voiture, les douaniers ont immédiatement constaté qu'il n'avait emporté aucune affaire. "La voiture était entièrement vide", indique un officier. Les douaniers ont alors pensé qu'il pouvait être le pilote éclaireur d'un convoi de go fast. Une pratique qui consiste à acheminer la marchandise en roulant à vive allure pour semer d'éventuels poursuivants.

Une garde à vue de 96 heures

Les douaniers ont donc ratissé les aires d'autoroute sur plusieurs kilomètres, jusqu'à tomber sur une fourgonnette blanche abandonnée. À l'intérieur : 1,9 t de cannabis, empaquetée dans une soixantaine de valises marocaines en toile de jute ! Les conducteurs de la fourgonnette, probablement prévenus par le convoi éclaireur, se sont mis en fuite avant l'arrivée de la douane.

Le conducteur de la voiture a, quant à lui, été placé mercredi matin en garde à vue. Il pourrait y...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant