Présidentielle : quel candidat est le plus libéral ?

le
1
Si Nathalie Kosciusko-Morizet arrive en tête du palmarès de Génération libre, c'est surtout en raison de ses prises de positions sociétales.
Si Nathalie Kosciusko-Morizet arrive en tête du palmarès de Génération libre, c'est surtout en raison de ses prises de positions sociétales.

Comment identifier le candidat à l'élection présidentielle le plus libéral parmi l'ensemble des postulants ? L'association Génération libre, fondée en 2013 par Gaspard K?nig, scrute les programmes des différents aspirants présidents, de droite comme de gauche, depuis le début de la campagne.

Ce think tank qui se présente comme « indépendant de tout parti politique (et) vise à promouvoir les libertés en France, que ce soit en termes de droits fondamentaux, de mécanismes économiques ou de choix sociétaux », a élaboré un baromètre qui permettra de « comparer, au fur et à mesure de la campagne, les propositions des différents candidats et les noter ».

Agriculture, formation, dialogue social, droit du travail, environnement, finances publiques, fiscalité, fonction publique, société, santé... « Les propositions des candidats, dans chaque catégorie, sont notées (dans 26 catégories) sur une échelle de 1 à 100. Ces notes expriment le degré de libéralisme de chacun. ?La moyenne des notes donne la note globale du candidat et permet d'identifier quel programme est le plus libéral?, explique Gaspard K?nig. À la veille du premier débat télévisé de la primaire à droite, le palmarès s'établit comme suit, selon Génération libre.

NKM en tête

Le fait que Nathalie Kosciusko-Morizet arrive en tête de ce palmarès étonnera peut-être. Mais cela tient aussi...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • vmcfb il y a un mois

    NKM propose la dérive des déficits.. alors, je ne pense pas qu'elle soit libérale.