Présidentielle 2017 : le bonnet rouge Christian Troadec se lance

le
0
Le maire de Cahraix (Finistère) et porte-parole des Bonnets rouges, Christian Troadec, se lance dans la course à l'Élysée. 
Le maire de Cahraix (Finistère) et porte-parole des Bonnets rouges, Christian Troadec, se lance dans la course à l'Élysée. 

Et un de plus ! Si l'élection présidentielle de 2017 semble être le remake de 2012 avec les candidatures déclarées des Mélenchon, Le Pen, Poutou, Arthaud et autre Dupont-Aignan, celle de Christian Troadec pourrait peut-être apporter un (très) léger vent de nouveauté. Ancien porte-parole du mouvement de contestation breton des Bonnets Rouges, maire divers gauche de Carhaix (Finistère) et cofondateur des Vieilles Charrues - le plus grand festival de rock en France -, il se lance à l'assaut de l'Élysée sous l'étiquette de "candidat régionaliste". Explications de l'intéressé.

Le Point.fr : Cette candidature semble être sortie de nulle part. C'est sérieux ?

Christian Troadec : J'avais déjà laissé entendre, il y a un an, que je comptais me présenter à l'élection présidentielle si les choses ne changeaient pas pour nos régions. Rien n'a été fait. Je suis très sérieux. J'ai beaucoup travaillé, j'ai rencontré de nombreux mouvements politiques de l'Hexagone mais aussi en outre-mer. Il y a de vrais problèmes dans nos régions, regardez l'Alsace qui a été déchiquetée avec la réforme territoriale. Depuis trop longtemps, les dirigeants politiques les ont niées. Et moi, j'ai envie de remettre les régions... en marche !

Votre programme se résumera à l'identité régionale, et donc à l'entre-soi ?

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant