Présidentielle 2017 : Alain Juppé prend tout le monde de vitesse

le
1
Alain Juppé a annoncé sur son blog se porter candidat à la future primaire de l'UMP.
Alain Juppé a annoncé sur son blog se porter candidat à la future primaire de l'UMP.

"J'ai décidé d'être candidat, le moment venu, aux primaires de l'avenir", a déclaré Alain Juppé sur son blog ce mercredi. "Pour parvenir à une candidature d'union, une méthode s'impose : l'organisation d'une primaire largement ouverte à toutes celles et tous ceux, inscrits ou non dans un parti, qui ne veulent ni de la France barricadée sur elle-même que leur promet le FN ni de ce qu'est devenue, faute d'adaptation aux réalités du monde actuel, l'idéologie socialiste", a préconisé le maire de Bordeaux, qui estime que cette primaire doit avoir lieu au printemps 2016, par "bon sens". L'ancien Premier ministre, qui occupe, aux côtés de François Fillon et de Jean-Pierre Raffarin, la direction provisoire de l'UMP, publie en ligne "quelques réflexions" pour contribuer à l'"élaboration du projet qui demain peut et doit redonner confiance aux Français". L'ancien Premier ministre de Jacques Chirac, que l'on disait indécis et hésitant sur son propre avenir, a pris tout le monde de vitesse en annonçant sa candidature avant la rentrée politique. Après l'élection à la présidence du parti qui se tiendra cet automne, l'autre grand rendez-vous de l'UMP était la désignation d'un candidat à la présidentielle de 2017. L'idée d'une primaire figure dans les statuts de la formation politique, mais était remise en cause notamment par les sarkozystes. La déclaration d'Alain Juppé rend improbables cet escamotage et la désignation par un simple congrès du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le mercredi 20 aout 2014 à 12:28

    l'UMP:? des économies à la hauteur de notre déficit Réduction de moitié du nombre des députés,plafonnement de leurs indemnités,avantages,revenus et retraites à 5 fois le SMIG. suppression du sénat.Retour aux 40h hebdomadaire pour TOUS.La retraite à 65 ans pour TOUS. 3js de délais de carence en arrêt maladie pour TOUS.Terminé les promotions automatiques à l'ancienneté dans la fonction publique.Réduction de moitié du nombre des élus dans les nouvelles régions