Près de 7.000 migrants recensés à Calais

le
1
LA PRÉFECTURE DU PAS-DE-CALAIS A RECENSÉ 6.901 MIGRANTS CETTE SEMAINE
LA PRÉFECTURE DU PAS-DE-CALAIS A RECENSÉ 6.901 MIGRANTS CETTE SEMAINE

LILLE (Reuters) - La Préfecture du Pas-de-Calais a indiqué vendredi avoir recensé 6.901 migrants cette semaine dans le campement de la Lande à Calais, dont elle annonce le futur démantèlement total.

Ce chiffre est nettement supérieur au dernier décompte effectué par les services de l'Etat, 4.500 en juin, qui avait été contesté par les associations humanitaires actives dans la "jungle" de Calais. Elles ont fait état de leur côté, il y a une semaine, de la présence de plus de 9.000 migrants dans la ville, dont 865 mineurs.

Pour la préfecture, la hausse constatée a un caractère saisonnier et "doit être mise en perspective avec la hausse similaire du nombre de migrants enregistrée à Calais l’été dernier", qui avait porté leur total à 6.000 en octobre 2015.

Dans ce même communiqué, la Préfecture du Pas-de-Calais explique que "l'installation durable sur le campement de la Lande de Calais qui devra, à terme, être démantelée, ne peut en aucun cas être considérée comme un projet de vie acceptable".

Elle indique ainsi clairement que la "jungle", dont la partie sud a été fermée cet hiver, sera à terme complètement démantelée, comme l'avait laissé entendre récemment la maire de la ville, Natacha Bouchart, après des contacts avec le ministère de l'Intérieur

Cette perspective inquiète les humanitaires, qui redoutent que les milliers de migrants en quête d'un passage vers le Royaume-Uni ne se disséminent autour de Calais dans de mauvaises conditions d’hygiène et de sécurité. 

Depuis le début de l’été, l’Etat a ordonné des contrôles systématiques sur les points de vente installés sur la Lande et décidé la fermeture de plusieurs d’entre eux.

La Préfecture annonce d'autre par son intention de saisir "à bref délai" le Conseil d'Etat de l'interdiction qui lui a été signifiée par le tribunal administratif de Lille de continuer ces fermetures.

(Pierre Savary, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sense78 il y a 4 mois

    Le petit kaporal Valls a la solution: répartir cette 💣 à retardement sur toute la France et permettre à d'autres milliers de clandestins de prendre leur place sur Calais. C'est comme une baignoire qu'on cherche à vider en laissant ouvert un robinet à plus grand débit. Comment notre pays a-t-il pu en arriver là ? Est-ce le choix de nos concitoyens?