Près de 18.000 morts dans des attentats en 2013, un record

le
0
PRÈS DE 18.000 MORTS DANS DES ATTENTATS EN 2013, UN RECORD
PRÈS DE 18.000 MORTS DANS DES ATTENTATS EN 2013, UN RECORD

WASHINGTON (Reuters) - Les attentats ont fait près de 18.000 morts dans le monde l'an dernier, un bilan sans précédent qui a augmenté de 60% en un an, selon l'Indice du terrorisme mondial publié mardi par l'Institute for Economics and Peace (IEP).

L'Etat islamique en Irak et en Syrie, les taliban au Pakistan et en Afghanistan, la secte Boko Haram au Nigeria et les multiples organisations liées à Al Qaïda sont responsables des deux tiers de ces attentats, précise l'organisme américano-australien.

L'immense majorité des décès, qui sont cinq fois plus nombreux qu'en 2000, sont survenus dans les pays en question, mais plus largement, une vingtaine d'Etats comptent plus de 50 morts.

"Il s'agit sans aucun doute d'un problème de plus en plus important. Les causes sont complexes mais les quatre mouvements responsables de la plupart des décès ont tous des racines islamistes", souligne Steve Killelea, fondateur de l'IEP.

"Ils sont particulièrement hostiles au développement du modèle d'éducation occidental. Cela complique la mobilisation sociale nécessaire pour en venir à bout, qui ne peuvent que les radicaliser davantage", ajoute-t-il.

A près de 10.000, le nombre d'attentats recensés en 2013 affiche un bond de 44% par rapport à l'année précédente.

(Peter Apps, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant