Près d'un Français sur deux pour un retrait de la loi Travail

le
45
Copies of French Labour Code are displayed in a specialized bookshop in Paris
Copies of French Labour Code are displayed in a specialized bookshop in Paris

PARIS (Reuters) - Près d'un Français sur deux (46%) souhaite le retrait pur et simple du projet de loi réformant le Code du travail, selon un sondage Ifop que publie Le Journal du dimanche.

Ils sont à l'inverse 40% à souhaiter que le gouvernement conserve son projet de loi en y apportant des modifications et 13% à souhaiter que le projet soit conservé en l'état.

Mais, interrogés sur ce que va faire le gouvernement, ils ne sont que 14% à penser qu'il va retirer le projet contesté. Ils sont 57% à penser qu'il va le conserver en y apportant des modifications. Pour 26% des personnes interrogées, le projet de loi sera conservé en l'état.

L'enquête a été menée par téléphone auprès d'un échantillon de 982 personnes âgées de 18 ans et plus les 27 et 28 mai.

(Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • g.joly1 le lundi 30 mai 2016 à 22:19

    Comme vous l'avez déjà constaté je n'efface jamais rien. A quoi bon effacer des posts sans aucun sens.

  • g.joly1 le lundi 30 mai 2016 à 17:30

    Selon un "sondage" en ligne sur le site d'Orange 53 % des personnes ayant répondu ont une bonne image de la CGT contre 43 % qui ont un mauvaise image.

  • g.joly1 le lundi 30 mai 2016 à 17:16

    La CGT représente près de 30 %des salariés aux élections professionnelles avec un taux de participation supérieur aux élections politiques.. Plus d'n parti politique aimerait avoir ces résultats.

  • frenchto le lundi 30 mai 2016 à 11:43

    ben oui, mais les Français sont contre tout et son contraire. Ils sont contre le chômage, mais ne veulent pas qu'on mette un peu de flexibilité. Nous sommes entrain de sacrifier des générations de jeunes

  • M7163258 le lundi 30 mai 2016 à 11:33

    M9080875 La majorité des Français est toujours contre surtout contre le gouvernement en place, elle sera contre le prochain etc... Si vous voulez vous faire élire en France le slogan à utiliser :"Pour tous ceux qui sont contre ce qui est pour votez pour moi!!"

  • M9080875 le lundi 30 mai 2016 à 11:22

    @manu331: tout comme les journalistes à la solde de l'état qui essaient de faire croire à la France entière que seule la CGT est dans la rue, il faut vraiment être aveugle pour rentrer dans ce jeu. La majorité des français sont contre cette loi travail (pas seulement 3% des salariés! LOL) et entendent bien conserver un droit du travail qui protège le salarié contre tout excès patronal, plutôt que cette nouvelle mouture destinée à défendre le "droit" du patron à se séparer des salariés.

  • Alananas le lundi 30 mai 2016 à 11:20

    Le problème de la cgt, c'est qu'elle est tout sauf un syndicat. C'est au mieux un groupuscule politique violent au service du PC (ou de du moins ce qu'il en reste, c est a dire pas grand chose et tant mieux).

  • nicog le lundi 30 mai 2016 à 11:19

    Jean648 non, les médias ne sont pas neutres dans cette affaire. Cent-sûre totale des médias envers la CGT qui est interdite de Tribune dans les journaux. C'est ça le débat ?

  • Alananas le lundi 30 mai 2016 à 11:16

    La cGT reprèsente 2,6 % des salariés dont la SNCF, la RATP, EDF (la poule aux d'or cégétiste), les dockers, le syndicat du livre, j'en passe. Dans le privé, la réprésentation cégétiste baisse à 1%.

  • nicog le lundi 30 mai 2016 à 11:16

    Article 2 sévèrement régressif pour les salariés du Privé car il est la porte ouverte au chantage du style "40h/sem payées 35 sinon délocalisation en Roumanie" ou bien "réduction des jours de RTT de 10j à 5j".