Première apparition publique de Poutine depuis le 5 mars

le
0

STRELNA, Russie (Reuters) - Vladimir Poutine est apparu en public lundi pour la première fois depuis le 5 mars à l'occasion de la réception, près de Saint-Pétersbourg, du président kirghize, Almazbek Atambaïev.

Le président russe a accueilli son hôte au palais Constantin, près de Saint-Pétersbourg.

"Sans rumeur, la vie serait fade", a-t-il plaisanté devant la presse.

Il n'avait plus été vu en public depuis la venue à Moscou du président du Conseil italien, Matteo Renzi.

Sa mise en retrait a soulevé une vague de rumeurs auxquelles les démentis à répétition opposés par le Kremlin n'avaient pas réussi à mettre fin. Les premières spéculations ont suivi le report, sans explication officielle, d'une visite qu'il devait effectuer le 13 mars au Kazakhstan.

Dans un climat politique tendu depuis l'assassinat de l'opposant Boris Nemtsov, le 27 février près du Kremlin, son état de santé, voire sa mise à l'écart par un coup d'Etat de palais et jusqu'à une récente paternité ont tour à tour été avancés pour tenter d'expliquer sa disparition de l'espace public.

Au point de lasser le Kremlin. "Nous l'avons déjà dit cent fois. Ce n'est plus drôle", déclarait vendredi à Reuters le porte-parole de la présidence, Dmitri Peskov, après avoir répété que le président était en bonne santé.

(Denis Diomkine, Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant