Premier vol officiel du "Tejas", l'avion de combat indien

le
3
PREMIER VOL D'UN AVION DE COMBAT CONÇU EN INDE
PREMIER VOL D'UN AVION DE COMBAT CONÇU EN INDE

NEW DELHI (Reuters) - Le "Tejas", avion de combat conçu et construit en Inde, a effectué vendredi son premier vol officiel, 33 ans après le lancement du projet, concrétisant la volonté de l'Inde de bâtir une industrie nationale de défense.

Pour célébrer le vol de deux exemplaires du Tejas au-dessus de la ville de Bangalore dans le sud du pays, des officiers de l'armée de l'air ont cassé des noix de coco sur les appareils et des prêtres leur ont dédié des cérémonies.

Les avions ont ensuite décollé aux couleurs de l'armée de l'air alors que des pompiers ont aspergé d'eau le tarmac selon un rituel militaire.

"C'est un moment de fierté nationale. L'avion de chasse Tejas, développé localement, fait maintenant partie de l'armée de l'air. Tejas portera notre force aérienne vers de nouveaux sommets", a écrit dans un tweet le ministre de la Défense à l'origine du projet, Manohar Parrikar.

Le Tejas est jugé supérieur à des appareils similaires comme le JF-17 Thunder, développé par la Chine et le Pakistan. Il n'a connu aucun incident en 3.000 heures de vol et les matériaux qui le composent lui permettent de ne pas être facilement détecté en vol, d'après l'armée de l'air.

Mais la flotte aérienne de l'Inde est encore trop faible comparé à celle de la Chine et du Pakistan. Elle n'est composée que de 33 escadrons alors qu'il lui en faudrait 45 selon les critères stratégiques définis par New Delhi.

Le gouvernement de Narendra Modi a poussé l'armée à accepter cette première version de l'avion de chasse Tejas pour combler son retard, en attendant l'élaboration d'un modèle plus puissant.

La société qui fabrique l'avion, Hindustan Aeronautics Limited (HAL), doit maintenant tenir le rythme de production.

Le projet est de construire huit avions par an, a déclaré vendredi un membre du ministère de la Défense. Pour le moment, HAL ne peut en produire que quatre par an, d'après un audit du gouvernement effectué l'année dernière.

Parallèlement, l'Inde négocie avec Dassault Aviation [AVMD.PA] l'acquisition de 36 avions de chasse Rafale.

(Sanjeev Miglani, Laura Martin pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 5 mois

    l'inde travaille avec les russes pour faire un chasseur moderne

  • M3756815 il y a 5 mois

    Ils vont en acheter quelques uns pour nous les copier

  • charleco il y a 5 mois

    Adieu aux Rafale.