Poutine espère un nouvel accord de cessez-le-feu en Ukraine

le
0
RENCONTRE FRANÇOIS HOLLANDE-VLADIMIR POUTINE À MOSCOU
RENCONTRE FRANÇOIS HOLLANDE-VLADIMIR POUTINE À MOSCOU

MOSCOU (Reuters) - Vladimir Poutine a déclaré samedi à l'issue de sa rencontre avec François Hollande que la Russie soutenait l'intégrité territoriale de l'Ukraine et qu'il espérait qu'un cessez-le-feu serait rapidement en place dans l'est du pays.

Il a ajouté que la question de la livraison des porte-hélicoptères Mistral n'avait pas été abordée lors de cette discussion impromptue avec le président français à l'aéroport de Moscou-Vnoukovo mais a dit espérer que la France respecterait le contrat.

Signé en 2011, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, le contrat prévoit la livraison pour un montant d'environ 1,2 milliard d'euros de deux porte-hélicoptères Mistral à la Russie.

La livraison du premier bâtiment, le Vladivostok, devait initialement intervenir en octobre, puis en novembre, mais les autorités françaises l'ont repoussée, estimant que les conditions ne sont pas réunies du fait des tensions en Ukraine et du rôle imputé à la Russie par le gouvernement de Kiev et les Occidentaux.

Face à la presse, Vladimir Poutine a dit espérer "que dans un proche avenir, une décision finale liée au cessez-le-feu sera prise". "Nous en avons parlé de façon très détaillée avec le président français", a-t-il poursuivi devant les journalistes.

A Kiev, le président ukrainien Petro Porochenko a annoncé samedi qu'un accord préliminaire avait été conclu en vue de la tenue de pourparlers mardi prochain à Minsk.

(Vladimir Soldatkin; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant