Pour Le Maire, la candidature Macron change la donne

le
14
POUR LE MAIRE, LA CANDIDATURE DE MACRON CHANGE LA DONNE
POUR LE MAIRE, LA CANDIDATURE DE MACRON CHANGE LA DONNE

PARIS (Reuters) - Bruno Le Maire, en lice pour la primaire de la droite, a estimé jeudi que la candidature d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle de 2017 rebattait les cartes pour le scrutin de l'opposition, dont le premier tour se déroule dimanche.

Interrogé sur France Info, celui qui se présente comme le "candidat du renouveau" a expliqué que la candidature de l'ex-ministre de l'Economie changeait la donne, en modifiant la liste des adversaires auxquels sera confronté le futur vainqueur de la primaire de la droite.

"Ça fait des mois qu'on pense que c'est François Hollande qui va être l'adversaire, donc on est tous les mains dans les poches en se disant 'pas de problème, celui qui gagne le 27 (novembre, date du deuxième tour de la primaire de la droite, ndlr) gagne en mai prochain'", a déclaré Bruno Le Maire.

Mais face à un "paysage en train de changer complètement", "nous prenons un risque si nous n'entendons pas la volonté de renouvellement farouche des Français, qui veulent qu'on passe à autre chose", a-t-il dit.

"On renouvelle à gauche avec la candidature d'Emmanuel Macron, on renouvelle chez les Verts (...) qui ont éliminé Cécile Duflot et mis Yannick Jadot à la place, on renouvelle au Front national parce que - quoi qu'on en pense - Marine Le Pen, n'ayant jamais exercé le pouvoir, incarne ce renouvellement et le seul parti politique où on ne renouvellerait pas les têtes les idées, les propositions politiques, ce serait Les Républicains et le centre ?".

Bruno Le Maire a longtemps disputé à François Fillon le titre de "troisième homme" de la primaire dans les sondages, derrière les favoris Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. Mais il est désormais largement distancé, plusieurs enquêtes récentes ayant suggéré une nette progression des intentions de vote en faveur de l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy.

(Myriam Rivet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1945416 le vendredi 18 nov 2016 à 08:37

    pourtant c'est le seul qui a parler de supprimer la moitié de postes de sénateurs et de députés , NKM a proposé de redéfinir le poste de fonctionnaire , les favoris restent avec leurs recettes de grand-père, même programme que j'entend élection après élection … sidérant

  • charleco le jeudi 17 nov 2016 à 13:41

    Lemaire est obsolète, le programme de Macron est inexistant, ce n'est que du bruit médiatique.

  • dan197 le jeudi 17 nov 2016 à 12:09

    Dommage, ils ne pensent qu'à EUX , mais les Francais autrement !

  • dan197 le jeudi 17 nov 2016 à 12:05

    Oui frk987, c'est de l'enfantillage avant l'âge de raison !!!

  • M2088646 le jeudi 17 nov 2016 à 12:04

    Le Maire sera illiminé dimanche ainsi qu'NKM , dommage les seuls à avoir de nouvelles idées ! en cohérence avec notre époque ! La vieille droite va gagner encore une fois... avec leur grandes idées "d'avenir" pour la France, (39h, retraite à 65 ans, le repli sur soi, etc..) mdrr... ca ce sont des nouvelles idées ! tellement révolutionnaire.... le temps de travail, augmenter l'age de la retraite....

  • frk987 le jeudi 17 nov 2016 à 10:45

    On ne lance pas une campagne électorale 6 mois avant l'échéance, c'est d'un grotesque achevé. Il peut s'en passer des choses en 6 mois.....

  • frk987 le jeudi 17 nov 2016 à 10:43

    Au final, compte tenu du temps de paroles utilisé dans les medias par la D et la G, le FN va se retrouver des heures durant des heures être les seuls à faire la promotion de leur SARL. Plus nuls que nos politicards c'est franchement introuvable.

  • frk987 le jeudi 17 nov 2016 à 10:38

    Les erreurs de stratégie de l'UMP (excusez mais les LR, ne passent pas) : 1) avoir organisé ces primaires avant la gauche 2) d'avoir 7 nains comme blanche-neige alors que 3 seulement sont crédibles. Passer en tête fera que la gauche garde ses chances en vertu du proverbe que l'électeur vote pour le dernier qui a parlé. Et stratégie remarquable du FN avec un silence assourdissant.

  • frk987 le jeudi 17 nov 2016 à 10:33

    En somme le Maire, (trop intelligent nous a-t-il dit, un handicap prétendait-il) découvre que Macron est candidat, quelle clairvoyance, heureusement qu'il n'est pas voyante extra lucide !!!!!

  • dan197 le jeudi 17 nov 2016 à 10:31

    C'est bien et bon, ça fait bouger les esprits !!