Pompiers brûlés dans l'Hérault : les familles portent plainte

le
0
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve s'est déplacé à Gabian au lendemain des incendies qui ont fait quatre blessés parmi les pompiers de l'Hérault, dont trois graves.
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve s'est déplacé à Gabian au lendemain des incendies qui ont fait quatre blessés parmi les pompiers de l'Hérault, dont trois graves.

Les familles des quatre pompiers professionnels grièvement brûlés alors qu'ils tentaient d'éteindre les flammes qui ont ravagé 200 hectares de végétation dans l'Hérault le 10 août dernier ont annoncé leur intention de porter plainte, précise l'Agence France-Presse. « Nous allons déposer plainte entre les mains du procureur de la République pour des faits de blessures involontaires avec circonstances aggravantes contre X. Nous voulons qu'une information judiciaire soit ouverte », ajoute l'avocat des familles des victimes.

Les quatre hommes, âgés de 22, 24, 28 et 41 ans, ont été blessés alors que leur véhicule était cerné par les flammes à Gabian, au nord de Béziers. Ils se sont réfugiés dans leur camion pour tenter de se protéger des flammes. C'est à ce moment qu'un dispositif d'autoprotection [censé faire couler de l'eau sur le véhicule, NDLR] aurait dû se déclencher, mais rien ne s'est passé. « Dans ce camion, il y a plein de choses qui ne fonctionnaient pas », accuse aujourd'hui la mère de l'une des victimes, interrogée par France 2. « C'était mentionné sur des cahiers, plusieurs pompiers ont mentionné que les camions n'étaient pas aux normes », affirme-t-elle.

Un « management catastrophique » du SDIS

Le directeur du SDIS (service départemental d'incendie et de secours) de l'Hérault, Christophe Riesdorfer, a été mis en cause par le Syndicat national des sapeurs-pompiers...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant