Pokémon Go : Caen veut attirer les chasseurs dans les musées

le
0
Un joueur de Pokémon Go à Paris.
Un joueur de Pokémon Go à Paris.

Après le pokétourisme au Japon et le pokémarketing que tentent d'exploiter de nombreuses marques, voici la pokéculture, et cela se passe en France. Avec plus de 50 millions de téléchargements du jeu Pokémon Go dans le monde et six millions de dresseurs dans l'Hexagone, selon un sondage Ifop, la ville de Caen a eu l'idée de profiter du phénomène pour stimuler la fréquentation des lieux culturels durant le mois d'août.

Comme l'explique France 3 Normandie, depuis le 10 août et jusqu'au 28, les chasseurs peuvent participer au concours « PokéMusée » organisé par la mairie en partenariat avec le musée des Beaux-Arts et le musée de Normandie. En utilisant le principe de réalité augmentée proposé par l'application, les joueurs doivent simplement photographier un Pokémon dans un des quatre lieux choisis par la ville, s'inscrire par mail et envoyer leur cliché. Les plus belles captures des petits animaux virtuels dans ces lieux bien réels seront ensuite départagées par les internautes à la fin du mois.

Les quatre sites retenus par la ville sont l'église Saint-Georges, la salle de l'Échiquier au château de Caen, l'exposition « Sur ce monde en ruines » au musée des Beaux-Arts et la cour de l'hôtel d'Escoville sur la place Saint-Pierre.

« Faire découvrir »

Pour Caen, l'objectif est d'attirer les jeunes dans ces...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant