Pokémon : face à l'invasion, la riposte s'organise

le
0
Une entreprise américaine s'est spécialisée dans l'extermination de Pokémon.
Une entreprise américaine s'est spécialisée dans l'extermination de Pokémon.

La folie Pokémon Go ne fait pas que des heureux. Depuis des semaines, les joueurs sont prêts à tout pour attraper des Pokémon rares, quitte à se rendre sur des lieux interdits d'accès, des enceintes militaires ou des lieux de culte. L'ancien camp nazi d'Auschwitz-Birkenau ou l'ossuaire de Douaumont sont ainsi devenus des spots de Pokémon, au grand dam des responsables.

Mais depuis quelque temps, certaines entreprises sont aussi devenues, sans l'avoir souhaité, de véritables points de ralliement. Si certaines s'en servent pour se faire connaître ou générer des profits, d'autres sont bien plus embêtées et auraient préféré rester discrètes. Face à ce fléau, la parade : le « Ghosbusters » des Pokémon existe désormais, si l'on en croit CNN. Une entreprise s'est lancée dans l'« extermination de Pokémon », sorte de nettoyage de zone ou de dératisation. D'après la chaîne américaine, le business serait très lucratif. En Floride, une dizaine d'entreprises se seraient attaché les services de LookingGlass, une société spécialisée dans la cybersécurité. Son PDG confirme : « Nous nous sommes lancés dans le business de l'éradication de Pokémon. »

Une méthode aussi simple que lucrative

Si LookingGlass est la première entreprise à offrir cette prestation, la méthode n'est en fait pas si compliquée. Les Pokémon sont programmés pour apparaître à différents endroits. En...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant