Poisson soutient Fillon pour la primaire

le
2
POISSON SE RALLIE À FILLON
POISSON SE RALLIE À FILLON

PARIS (Reuters) - Jean-Frédéric Poisson, qui a recueilli 1,5% des voix au premier tour de la primaire de la droite et du centre, annonce mardi son soutien à François Fillon, refusant le projet "technocratique", "multiculturel" et "fédéraliste" d'Alain Juppé.

Le président du Parti chrétien démocrate (PCD) avait fait polémique durant la campagne pour des propos ambigus sur le Front national, un "parti comme les autres", et des accusations envers Hillary Clinton, soumise selon lui aux "lobbies sionistes".

"J'ai toujours dit que le projet d'Alain Juppé était extrêmement technocratique, fondé sur l'idée d'une France multiculturelle que je refuse et très fédéraliste, pour ne pas dire mondialiste, sur le plan économique", explique-t-il mardi dans Le Figaro.

"Le projet de François Fillon, lui, a intégré un certain nombre d'éléments essentiel. Donc, je le soutiens pour que son projet l'emporte sur celui d'Alain Juppé", ajoute-t-il.

(Sophie Louet, édité par Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lm123457 il y a une semaine

    Le seul candidat de droite et antilibéral. Parce que si on veut sauver _nos_ emplois et pas être dans un elogique multiculturelle et multi pays où on est balayés, on doit se protéger. Il est temps que la droite révèle son aspect non néolibéral. Comment se fait-il que le MEDEF truste toutes les attentions et pas la CGPME ?

  • M8252219 il y a une semaine

    5,5 millions de fonctionnaires travaillant 39h au lieu de 34h soit 5 heures de plus par semaine cela fait 27 500 000 heures de travail de récupérées par semaine soit en valeur de postes de travail 27 500 000 : 39 = 705 128 postes , Il n'y a donc aucun problème à supprimer à terme 500 000 emplois de fonctionnaires . La méthode reste à mettre en place.