Poisson soulève l'indignation de ses rivaux à la primaire

le
27
POISSON SOULÈVE L'INDIGNATION DES AUTRES CANDIDATS À LA PRIMAIRE
POISSON SOULÈVE L'INDIGNATION DES AUTRES CANDIDATS À LA PRIMAIRE

PARIS (Reuters) - Jean-Frédéric Poisson a soulevé l'indignation de certains de ses concurrents à la primaire de la droite en présentant Hillary Clinton, candidate démocrate à la présidentielle américaine, comme soumise "aux lobbies sionistes".

Nathalie Kosciusko-Morizet, qui brigue elle aussi l'investiture présidentielle de son camp, a adressé vendredi une lettre à la Haute autorité chargée de veiller au bon déroulement du scrutin pour réclamer des mesures contre le président du Parti chrétien-démocrate.

"Les propos de Monsieur Jean-Frédéric Poisson ne me semblent ni dignes, ni compatibles avec les valeurs (de la droite et du centre)", écrit-elle dans ce courrier destiné à Anne Levade, présidente de la Haute autorité, et publié sur Twitter.

"Les thèses complotistes et antisémites contreviennent à nombre de nos principes fondamentaux", ajoute la députée de l'Essonne, créditée comme Jean-Frédéric Poisson de moins de 5% des intentions de vote dans les sondages.

Les membres de la Haute autorité, seuls en mesure de prononcer une éventuelle exclusion, doivent se retrouver mercredi, au lendemain d'une réunion de la Commission d'organisation au cours de laquelle la question sera abordée, a-t-on appris auprès de ces instances.

Dans une lettre adressée au Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), qui avait condamné jeudi ses propos, Jean-Frédéric Poisson a exprimé ses regrets qu'ils aient pu "blesser ou causer des craintes ou des doutes".

"J'ai manifesté en bien des occasions mon soutien indéfectible aux juifs de France. Je condamne avec la dernière énergie toute forme d'antisémitisme. Je ne partage aucune des thèses conspirationnistes", s'est-il défendu.

Dans ce même texte, il insiste cependant sur "le soutien des géants de la finance américaine à Madame Clinton", qui n'est selon lui "pas une nouveauté", et sur "l'existence de groupes de pression sionistes à Washington".

Selon des propos rapportés mercredi par le quotidien Nice-Matin, le candidat à la primaire de novembre a estimé que la "proximité" d'Hillary Clinton avec les "super-financiers de Wall Street et sa soumission aux lobbies sionistes (étaient) dangereuses pour l'Europe et la France".

"Ces déclarations sont inacceptables, elles sont insupportables", a réagi vendredi matin Christian Estrosi, fidèle de Nicolas Sarkozy.

Interrogé par France Info, le président de la région Paca a également sommé Jean-Frédéric Poisson de retirer ses propos, sans quoi il faudrait selon lui l'exclure du scrutin.

Qualifié à la primaire en tant que président d'une formation affiliée aux Républicains, Jean-Frédéric Poisson est le seul, parmi les sept candidats en lice, à n'avoir pas eu besoin de réunir des parrainages de militants et d'élus pour concourir.

(Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • acharbi1 il y a 5 mois

    Le vice-prince héritier d’Arabie Saoudite Mohammad Ben Salman Al-Saoud a fait savoir que son pays a financé plus de 20% la campagne d’Hillary Clinton pour l’élection présidentielle américaine.

  • 445566ZM il y a 5 mois

    Il a dit probablement la vérité, mais elle n'est pas politiquement correcte, et les représentants de ces gens ne sont pas contents.

  • M7097610 il y a 5 mois

    berkowi n'aime pas la réalité, la vraie soumission des politiques français ?

  • Berg690 il y a 5 mois

    Répression de la pensée et rien d'autre. Vive la liberté!

  • berkowi il y a 5 mois

    Ouf, le nase illon delapor est de retour. Ca nous manquait ! des remarques aussi intelligentes, il ne faut surtout pas les manquer.

  • delapor4 il y a 5 mois

    CRIF = Conseil de Répression Israélo-Français

  • delapor4 il y a 5 mois

    Les groupes de pression n’existent pas mais ils mettent la pression ! Ha ! Ha !

  • M140210 il y a 5 mois

    La vérité blesse.

  • delapor4 il y a 5 mois

    Pour savoir qui dirige la France, il suffit de voir Hollande (ou Sarkozy avant) et tout son gouvernement venir se prosterner chaque année au dîner du CRIF. Aux Etats-Unis, c'est encore pire !

  • delapor4 il y a 5 mois

    "La proximité de Mme Clinton avec les superfinanciers de Wall Street et sa soumission aux lobbies sionistes sont dangereuses pour l’Europe et la France". J-F. Poisson dénonce les lobbies sionistes américains, le lobby sioniste français veut lui faire la peau. Le fouet pour les domestiques indélicats ! Non mais !