Plus de trois millions de Syriens ont fui leur pays

le
0
PLUS DE TROIS MILLIONS DE RÉFUGIÉS SYRIENS DANS LE MONDE
PLUS DE TROIS MILLIONS DE RÉFUGIÉS SYRIENS DANS LE MONDE

GENEVE (Reuters) - Plus de trois millions de Syriens avaient fui leur pays pour échapper à la guerre civile à la mi-2014, devenant la deuxième population de réfugiés dans le monde devant les Afghans et derrière les Palestiniens, ont annoncé mercredi les Nations unies.

Au total, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) est venu en aide à 13 millions de personnes l'an dernier, ce qui représente le chiffre le plus élevé depuis 1996, lit-on dans un rapport publié mercredi.

En outre, cinq millions de Palestiniens sont pris en charge par une autre agence des Nations unies, l'UNRWA.

Les réfugiés afghans, principal groupe de réfugiés pendant 30 ans, étaient au nombre de 2,6 millions. Ils ont été accueillis dans deux pays voisins, l'Iran et le Pakistan.

Les Somaliens arrivent en troisième position avec 1,1 million de personnes.

Depuis le début du conflit syrien en mars 2011, 200.000 personnes au moins sont mortes et la moitié de la population a été déplacée.

Le Proche-Orient et l'Afrique du Nord sont devenus les deux principales régions d'origine des réfugiés, passant devant l'Asie et l'Océanie pour la première fois depuis plus de dix ans.

Le HCR estime à 5,5 millions le nombre de personnes ayant été contraintes de quitter leur domicile au premier semestre de 2014, dont 1,4 million ayant fui à l'étranger.

Les voisins de la Syrie, le Liban, l'Irak, la Jordanie et la Turquie, souffrent particulièrement des retombées de la guerre en Syrie. Avec 257 réfugiés pour 1.000 habitants, le Liban restait à la mi-2014 le pays avec la plus haute densité de réfugiés au monde, suivi par la Jordanie, note le HCR.

En dixième place des pays de destination, la Suède, avec 12 réfugiés pour 1.000 habitants, est le seul pays industrialisé accueillant un nombre important de réfugiés.

Les Syriens constituaient également le principal groupe de demandeurs d'asile au premier semestre de 2014, avec 59.600 demandes déposées. L'Allemagne et la Suède ont été destinataires de 40% des demandes.

Les Irakiens fuyant la guerre dans leur pays arrivent en deuxième position avec 28.900 demandes, indique le rapport.

L'an dernier, près de 3.500 migrants ont péri en tentant de traverser la Méditerranée pour atteindre l'Europe, indique le HCR.

(Stephanie Nebehay; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant