Pierre Arditi plaide pour le retour de DSK en politique

le
0
DSK et Pierre Arditi sur le canapé rouge de Michel Drucker, en 2003.
DSK et Pierre Arditi sur le canapé rouge de Michel Drucker, en 2003.

Quand Pierre Arditi se fait l'avocat de l'ex-patron du FMI. Invité des Grandes Gueules ce jeudi sur RMC, l'acteur a livré un vibrant plaidoyer en faveur de DSK. "C'est mon ami et je suis désespéré de voir la tournure que prend tout ça", a-t-il lâché, en référence aux affaires de moeurs dans lesquelles l'homme politique est cité.

"Oui, je souhaite son retour", a-t-il encore lancé au micro de RMC, arguant que "c'est dommage que la politique se passe d'un type comme ça". La tâche ne sera pas facile, concède le comédien. "C'est momentanément mal barré", estime-t-il, cependant, "en politique, ce n'est jamais cuit pour personne".

L'exemple de Fabius et de Juppé

DSK renaîtra-t-il de ses cendres tel le phénix, à l'instar d'autres animaux politiques ? "Laurent Fabius, à une certaine époque, a été vilipendé pendant l'affaire du sang contaminé. Il a été traîné dans la boue. Il est maintenant ministre des Affaires étrangères. Alain Juppé a mis la moitié de la France dans la rue en 1995. Il est aujourd'hui en odeur de sainteté, et pas seulement chez les gens de droite", argumente-t-il.

L'acteur, très proche de DSK - "Nous avons fait connaissance il y a longtemps. Notre rencontre a été évidente", confiait-il à L'Express en 2011, deux mois avant l'affaire du Sofitel de New York et l'arrestation de son ami -, s'est également insurgé du traitement qui lui a été réservé lors du procès du Carlton de Lille.

"Ce qu'on a pu voir du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant