Philippe Saurel : "Il faut modifier la façon de faire de la politique en France"

le
0
Philippe Saurel, maire de Montpellier, était l'invité de Territoires d'Infos sur Public Sénat et Sud Radio ce jeudi.
Philippe Saurel, maire de Montpellier, était l'invité de Territoires d'Infos sur Public Sénat et Sud Radio ce jeudi.

Pour Philippe Saurel, invité de Territoires d'infos sur Public Sénat et Sud Radio, il faut « modifier certaines pratiques et reprendre la politique par le bas ». Aux côtés du présentateur Cyril Viguier, le maire divers gauche de Montpellier a fait état du peu d'intérêt de ses administrés pour des sujets tels que la déchéance de nationalité ou le remaniement.

Si Philippe Saurel juge que « ce que dit Jean-Luc Mélenchon est souvent frappé du coin du bon sens », c'est surtout de l'autre côté des Pyrénées qu'il trouve de l'inspiration, se sentant « proche d'un certain nombre de concepts développés par Podemos ». Des concepts qui pointent « un certain nombre de défaillances de l'État. Je suis pour un État plus fort, une République plus forte, parce que ça évite aux lobbys de rogner progressivement la souveraineté de l'État ».

Plus localement, fin janvier, le maire a signé un accord de coopération avec Toulouse devenue capitale de la nouvelle région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon. Saurel cherche ainsi à « défendre » son territoire avec l'objectif d'en faire un pôle économique fort. « Montpellier est la métropole de la Méditerranée », déclare-t-il sur le plateau de Public Sénat, proposant également d'appeler « le Midi » la nouvelle grande région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, créée par la dernière réforme territoriale, la loi...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant