Pétition contre le projet de déchéance de nationalité

le
23
PLUS DE 70 ONG LANCENT UNE PÉTITION CONTRE LE PROJET DE DÉCHÉANCE DE NATIONALITÉ
PLUS DE 70 ONG LANCENT UNE PÉTITION CONTRE LE PROJET DE DÉCHÉANCE DE NATIONALITÉ

PARIS (Reuters) - Plus de 70 organisations non gouvernementales, dont plusieurs syndicats, ont lancé une pétition contre le projet du gouvernement d'inscrire dans la Constitution française la déchéance de nationalité pour faits de terrorisme.

La CGT, le Syndicat de la magistrature et le Syndicat national des journalistes, la Fédération internationale des Ligues des droits de l'Homme, le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap) et le Planning familial figurent parmi ces organisations.

La liste comprend des organismes de défense des migrants comme la Cimade et le Gisti et des collectifs et associations représentant des communautés issues de l'immigration ou luttant contre le racisme et l'islamophobie.

"Pour nous, c'est définitivement non", écrivent ces organisations dans un communiqué commun publié mercredi. "Non au projet de déchéance de la nationalité, non à une démocratie sous état d'urgence, non à une réforme constitutionnelle imposée sans débat (...) Nous n'acceptons pas la gouvernance de la peur."

"Nous appelons tous ceux et celles qui partagent une autre idée de la France à le manifester", ajoutent-elles.

Le projet d'inscription dans la Constitution de l'extension de la déchéance de nationalité aux binationaux nés français et coupables d'actes de terrorisme, annoncé par le chef de l'Etat, François Hollande, après les attentats du 13 novembre, divise la gauche mais est soutenu par une grande partie de la droite.

Selon un sondage Elabe pour BFM TV publié mardi, près de neuf Français sur dix (86%) sont en faveur d'une telle mesure.

(Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mpincon il y a 12 mois

    C'est le grand rassemblement des parasites et de leur soutiens politisés !Appamée

  • er3dw il y a 12 mois

    vous avez votez! nous n'avons pas saisi l'occasion d'avoir une opposition, alors taisez vous maintenant

  • 445566ZM il y a 12 mois

    Que veulent dire "la CGT, le Syndicat de la magistrature......." aux familles des jeunes gens tués le 13 novembre ?La déchéance de la nationalité française aurait une action dissuasive pour les apprentis terr-stes. En effet dans leur patrie les services spécialisés ne savent pas qu'ils doivent être compréhensifs.

  • frk987 il y a 12 mois

    Si la double nationalité était INTERDITE, le problème ne se poserait pas. Quand je vois des élus ayant la double nationalité, j'ai quand même le sentiment qu'il y a un sérieux malaise dans notre pays.

  • SuRaCtA il y a 12 mois

    De toute façon le droit du sang est la règle et la droit du sol l'exception, donc ou est le problème a s'attaquer aux exceptions !

  • bordo il y a 12 mois

    Bien sûr qu'est appliqué le droit du sang en France : pour les français nés à l'étranger. ils doivent, amèrement, justifier de leur qualité de français au moyen de leur filiation et de leurs possessions d'état (passeport, carte d'identité, livret militaire). Donc je ne vois pas ce qu'il y a de problématique à ce que ce droit soit en vigueur. J'ajoute que pendant des décennies, nous nous sommes tus face aux Savonaroles de sous-préfecture, la rage au cœur.

  • d.e.s.t. il y a 12 mois

    On retrouve sans surprise toutes ces associations lucratives sans but, qui vivent royalement de l'exploitation du racisme !

  • proni il y a 12 mois

    Pour qui se prennent ils tous ces syndicats,ong,,mouvements,ligues;ils s'imaginent que leur avis seul est valable et que 86% des Français d'un avis contraire sont des K...ons

  • lorant21 il y a 12 mois

    Coupure totale entre la population et les élites "subventionnés". Cela dit, il est exact que cette mesure symbolique ne réglera rien.. mais n'est liberticide en rien: en GB, c'est même un fonctionnaire que la retire, pas même un magistrat!

  • l.badet- il y a 12 mois

    Au moins on connait ceux qui veulent la disparition de nos racines, qui se croient le nombril du monde alors qu'ils feraient mieux de se taire. Il est vrai que la plupart ne méritent pas de s'appeler Français.