Perquisitions chez l'ex-directeur de campagne de Sarkozy

le
1

PARIS (Reuters) - Le domicile parisien de Guillaume Lambert, préfet de Lozère et ex-directeur de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012, a été perquisitionné jeudi dans le cadre de l'enquête sur l'affaire Bygmalion, a-t-on appris de source proche du dossier.

Les magistrats enquêtent sur un système présumé de fausses facturations qui aurait permis d'imputer à l'UMP des dépassements de frais de campagne à hauteur d'au moins 17 millions d'euros.

Des perquisitions ont également visé le 22 janvier dernier l'ancien président de l'UMP Jean-François Copé, qui a démissionné de son mandat le 27 mai 2013 à la suite des révélations sur le rôle de la société de communication Bygmalion dans ce montage présumé.

Le bureau de l'Assemblée nationale a levé par ailleurs mercredi dernier, à sa demande, l'immunité parlementaire du député UMP Philippe Briand, ancien trésorier de la campagne de 2012, que les juges souhaitent entendre.

Les magistrats ont demandé également la levée de l'immunité du député européen UMP Jérôme Lavrilleux.

Ancien bras droit de Jean-François Copé à la tête de l'UMP et directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy, il a été entendu en garde à vue en juin dernier, avant que son mandat européen ne prenne effet.

Trois anciens cadres de l'UMP et quatre anciens cadres de la société Bygmalion ont été mis en examen dans ce dossier.

(Chine Labbé, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1360996 le jeudi 29 jan 2015 à 13:59

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Fran%C3%A7ois_Cop%C3%A9#Affaire_BygmalionC'est en mai 2014!